Sky-Doll – Tome 3 – La ville blanche – Alessandro Barbucci, Barbara Canepa et Andrea Cagol

Après le désastre suite à la mission sur Aqua, les deux héros reviennent adulés par la nation. D’ailleurs, ils doivent passer à la télévision et raconter leurs aventures. Mais une attaque va tout changer. Une nouvelle histoire va-t-elle s’écrire ?

Frida Décibel enchante les spectateurs de la galaxie avec sa joie, son sourire et sa propagande pour la papesse Ludovique. D’ailleurs, elle annonce son nouveau programme ainsi : « Comme vous le savez, hier encore, nos courageux missionnaires étaient sur la planètes Aqua, le cœur sacrilège d’une hérésie qui menaçait de contaminer le cosmos tout entier ! Mais nos héros, forts de leur foi et guidés par la lumière de la divine Ludovique sont parvenus à extirper le Mal, en éliminant les Aliens hérétiques et en asseyant la suprématie de la Sainte Eglise de Ludovique… Alleluia ! ». Rien de tel pour énerver encore plus Roy et Jahu qui se disputent depuis leur retour de voyage. Frida Décibel est ravie, rien de tel pour faire monter les audiences. Mais voilà que des attaques se déroulent un peu partout. Les adeptes d’Agape utilisent pour la première fois la violence. Ils veulent son retour. Ils ignorent qu’elle est morte. Du moins, c’est ce qu’affirme sa sœur Ludovique. La définition de la mort peut être très relative surtout quand il est question de foi. Et puis n’oublions pas Noa qui est au cœur de l’histoire. Elle commence à comprendre pourquoi elle n’est pas ordinaire. Va-t-elle l’accepter ?

En lisant le tome 2, je pensais que le tome 3 allait être le dernier. Mais les créateurs de la série ont décidé de laisser la place à un quatrième tome pour une fin haute en actions. La qualité graphique et couleur est toujours au rendez-vous. Les tons dans ce tome sont plus chaleureux et plus lumineux. Le numérique peut donner naissance à des univers très parfait dans le rendu. Pas besoin de faire de nombreux détails pour que l’efficacité de séduction se face au-delà du premier coup d’œil. Un élément modifie un personnage comme Noa avec sa perruque rose qui devient très séduisante. D’ailleurs, on a failli avoir une scène avec un baiser tout en émotion. L’aurons-nous dans le tome 4 ? Pour l’instant, je ne le sais pas. En tout cas, je n’ai trouvé aucune information inutile et je n’ai pas senti de moment de remplissage, ce qui est très appréciable. La pression monte car nous savons que Noa est Agape. Elle fera quand même un miracle à l’écran. Mais comment va-t-elle accepter sa véritable identité et que va-t-il se passer avec sa sœur ? On ne pourra le savoir que par la suite. Elle se trouve face à des découvertes et des questions qui vont changer son destin et celui du monde. Autour du sujet de notre héroïne, on se focalise toujours sur le pouvoir de la religion et de l’importance des médias qui peuvent manipuler à loisir les masses. Peut-on changer également les mentalités avec les mêmes outils ? Si oui, Agape devra-t-elle alors une personnalité plus à l’écoute et dans l’égalité ?

Que de questions soulevées pour ce tome qui appel forcément à découvrir la suite et fin. Affaire à suivre.

Une réflexion sur “Sky-Doll – Tome 3 – La ville blanche – Alessandro Barbucci, Barbara Canepa et Andrea Cagol

  1. Pingback: Bilan culturel décembre 2018 | 22h05 rue des Dames

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s