Et vous trouvez ça drôle ? – Hugleikur Dagsson

Vous connaissez la citation de Desproges : « On peut rire de tout mais pas avec tout le monde ». Jamais une citation n’a aussi bien collé à une bande dessinée. Alors si l’humour noir vous fait rire avec des meurtres d’enfants, des suicidés, des corps qui crament, des pervers vous allez adorer Hugleikur Dagsson.

Hugleikur Dagsson est un dessinateur islandais. Une information qui n’est pas négligeable à savoir avant de s’attaquer à la lecture de sa bande dessinée. Au moins, il y a une excuse pour son humour. Son dessin est ultra-simple avec des personnages en bâton quand on jette un coup d’œil vite fait. Mais quand on commence à lire le texte des bulles, on apprécie la légèrement du dessin et le choix du noir et blanc. Pourquoi ?, allez-vous me demander.

Pour bien comprendre l’esprit du dessinateur, il faut commencer pour regarder la couverture. On voit le père Noël sur son traineau avec ces rennes volant au-dessus d’une ville. Le détail c’est que la ville brûle et que le père Noël est content  « Ha HA HA HA HA HA HA HA HA HA HA ». La première blague du livre, une mère présente à son fils son nouveau compagnon : « Franky, dis bonjour à ton nouveau papa, Martin ». Et Martin se tourne vers l’enfant et lui dit bonjour ainsi : « Star Wars est une daube et le père Noël n’existe pas ». Voilà l’univers est planté. Alors si genre d’humour noir ne provoque en vous-même pas un sourire, il vaut mieux passer son chemin.

Car si vous trouviez que ces deux premières blagues étaient limites que dire de la suite ? Vous trouverez l’évocation de ragoût de bébé, du bébé en bocal ou du bébé volant, très douteux. Puis que dire du dépècement d’une femme pour trouver son cœur pour le montrer à ces enfants, d’offrir une langue humaine en cadeau d’anniversaire à son fils ou le fait que la sœur tue son frère à la hache ? Rassurez tout n’est pas macabre même si l’on trouve également l’usage d’arme à feu sur des proches. On parle aussi de pédophilie, de zoophilie et de la nécrophilie. Et aussi de sujets importants pour les hommes tel la taille du pénis, l’érection et l’infidélité, où un pénis a fini dans un blender.

Que des sujets sensibles amenez avec beaucoup d’indélicatesse qui forcent à rire quand on aime l’humour noir. Hugleikur Dagsson le savait bien qu’on allait aimer. Ce n’est pas un hasard que la bd se nomme : « Et vous trouvez ça drôle ? ». J’ose dire Oui.

2 réflexions sur “Et vous trouvez ça drôle ? – Hugleikur Dagsson

  1. Pingback: Challenge lecture 2018 – 300 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: Bilan culturel décembre 2018 | 22h05 rue des Dames

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s