De l’art d’ennuyer en racontant ses voyages – Matthias Debureaux

Partir en vacances, se changer les idées, voici quelque chose d’agréable. Mais quand en plus, on peut en mettre plein les yeux à ces amis sur les réseaux sociaux c’est encore mieux. Mais comment bien faire ?

Grâce à internet, de plus en plus de gens peuvent partir dans des endroits paradisiaques pour pas très cher. Alors comment montrer à ceux qui sont restés qu’on en profite bien et que tout est magnifique ? Matthias Debureaux va vous aider à cela. Il vous donne toutes les clés pour ennuyer votre entourage aussi bien sur les réseaux sociaux que dans la vraie vie. Vous pourrez vous étalez sur la beauté des tags de parking dans un coin paumé ou l’art exceptionnel de l’art du pliage de serviette dans les chambres d’hôtel. Pour se démarquer des autres, il faut faire preuve d’imagination et ne reculer devant aucun détail, même sordide. Chaque voyageur se reconnaîtra à un moment où à un autre dans ces propositions au vitriol.

Ce n’est pas un vrai livre pour se faire mousser sur ces vacances et ennuyer son entourage. C’est une parodie cruelle et parlante de vérité sur le sens du voyage de nos jours. On estime à environ un milliard de touristes qui parcourent le monde avec tous les désagréments que cela peut engendrer. Alors les comportements les plus improbable, l’auteur voyageur en a vécu certaine et en a fait vivre à d’autres. Un petit guide plein d’humour qui a même fait rire Sylvain Tesson. Il a même dit : « C’est à mourir de rire. Je l’ai lu d’une traite en Belgique où je donnais une tournée de quatre-vingts conférences sur mes voyages ». L’auteur a une plume très agréable à lire et il sait manier avec talent les mots. Caustique, avec du mordant sans oublier une certaine délicatesse, on peut dire qu’à la fin de l’envoie, il touche. Ce n’est surement pas un hasard s’il cite en début de livre Sacha Guitry avec la citation : « Les voyages, ça sert surtout à embêter les autres une fois qu’on est revenu ».

Vous l’aurez compris, ce petit livre qui se dévore assez vite vous fera sourire sur l’art du voyage. Et peut-être qu’il vous fera changer votre façon de raconter vos vacances. 

Une réflexion sur “De l’art d’ennuyer en racontant ses voyages – Matthias Debureaux

  1. Pingback: Challenge lecture 2018 – 300 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s