Le brasier – Vincent Hauuy

Noah Wallace ne pourra jamais connaître la tranquillité. D’autant plus quand le général Lavallée lui demande de retrouver le meurtrier de sa fille Sophie. Le profileur ne peut croire à la mort de son amie, il va tout faire pour comprendre la situation.

 

C’est quoi l’histoire ? 
Après les révélations sur son identité dans « Le Tricycle rouge » Noah ne s’était pas vraiment remis de toutes ces informations. En plus, son corps fait de la résistance. Il devient difficile de se déplacer et ces intuitions s’accompagnent d’importantes migraines. Une décision va devoir se prendre concernant son opération. Avant cela, il faut retrouver Sophie. Pour lui, la vidéo avec la mort de Sophie n’est qu’un montage. Il ressent au plus profond de lui qu’elle est en vie et qu’elle s’est mise en très mauvaise posture.

Afin de l’aider, Noah va faire appel à Clémence avec qui il partage une grande complicité. Grâce au général, son passé lié à sa dernier enquête va être effacé. Elle va pouvoir revenir au Canada et l’aider. Mais il faut déjà qu’elle finisse ce qu’elle avait commencé aux Etats-Unis avant de passer à autre chose. La vengeance n’est pas une chose que l’on peut toujours repousser. Surtout quand l’homme en question à fait entrer en vous une part de noirceur.

Une fois le duo réunit avec deux amis de Clémence, les vraies recherches vont pouvoir débuter. Petit à petit, les éléments se révèlent et le scandale découvert est à nouveau monstrueux. Vont-ils pouvoir s’en sortir vivant maintenant qu’ils connaissent la vérité ?

Ce que j’en ai pensé ? 
J’avais hâte de lire ce tome tellement j’avais adoré « Le tricycle rouge » et ces personnages haut en couleurs. Après en avoir tué une grande partie, Vincent Hauuy a fait le choix de garder les trois plus écorchés vifs : Noah, Clémence et Sophie. Chacun a connu l’horreur, la souffrance, la solitude et la torture. De belles blessures pour travailler au corps la psychologie avec des introspections et des réflexions. On ne peut que les aimer car ils essaient de s’en sortir malgré tout. Ils aident la veuve et l’orphelin.

Là-dessus, vous rajoutez un terrible complot où des agences secrètes gouvernementales participent. Maintenant vous avez une trame de fond. Pour faire plus vraisemblable, vous parlez de nouvelles maladies qui pourraient cibler les gens. Une façon pour l’auteur de repousser ces propres angoisses. Et enfin, tout cela ne peut être possible que grâce à l’évolution des technologies. Des techniques développées par un grand groupe privée dirigé par un psychopathe qui possèdent beaucoup d’argent. Alors ils peuvent se permettre de faire beaucoup d’expérimentations quitte à tuer des innocents. Celui qui possède des armes technologiques pourra assouvir les autres et montrer sa supériorité. Alors qu’est-ce que quelques morts ?

Même si j’ai trouvé que l’histoire était moins palpitante que le premier livre, j’ai dévoré assez rapidement ce thriller. Vincent Hauuy dose avec ingéniosité le récit entrecoupé du récit de Karl sur son enfance, l’enquête qui avance, la séquestration de Clémence… en passant d’un personnage à l’autre. Pour faciliter la lecture, la structure est en chapitres courts. Et puis il y a cette question sur ce qui peut lier Karl à Noah qui doucement fait son chemin pour trouver la réponse en toute fin du roman. On nous mène à la baguette. En plus, on peut se demander que viennent faire les services secrets, des mercenaires et la Bratva. Sans oublier le clonage, la génétique, les expérimentations sur les enfants, les femmes tuées, les suicides… comment tout cela peut former un lien cohérent. Forcément, ce qui est caché est terrible. Et nous lecteur, on veut savoir, on veut comprendre. Alors on tourne les pages curieux et avide de la vérité vraie, pas celle que l’on invente pour la communication. On dévore tout avec passion, heureux et soulager d’être arrivé à la fin. Maintenant on en reveut. Il va falloir attendre l’année prochaine.

Indéniable les publications des éditions Hugo&Cie vont mériter de ma part une certaine attention. Surtout que maintenant tout est installé pour un tome 3. Affaire à suivre

Lire l’interview de l’auteur sur Collectif Polar
Lire une autre interview de l’auteur sur Collectif Polar 
Lire une autre interview de l’auteur sur Collectif Polar
Lire la dernière interview de l’auteur sur Collectif Polar

Lire l’avis de Collectif Polar : « En attendant, tu le suis dans sa course poursuite pour retrouver Sophie, pour éloigner Clémence de la mafia russe, pour décrypter un message codé… tu marches dans ses pas et tu souffres avec lui, pour lui. »

Lire l’interview de l’auteur par Gruznamur
Lire l’avis de Gruznamur : « Ce thriller est prenant de bout en bout, ludique et diablement intelligent. »

3 réflexions sur “Le brasier – Vincent Hauuy

  1. Pingback: Bilan culturel octobre 2018 | 22h05 rue des Dames

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s