Einstein, le sexe et moi – Olivier Liron

Devenir le super champion de « Question pour un champion » voilà le défi qu’Olivier Liron a décidé de relever. Il va devoir faire face à un Michel très motivé pour gagner. Un combat sans pitié va avoir lieu. Mais il ne pourra y qu’un seul gagnant. 

 

Après un premier roman remarqué, « Danse d’atomes d’or » chez Alma, Olivier Liron revient à la rentrée littéraire avec une nouvelle aventure. Il a une passion dans sa vie : jouer à « Question pour un champion ». Alors pourquoi ne pas tenter sa chance pour passer à l’écran et rencontrer Julien Lepers? Le succès est au rendez-vous. Du moins, juste assez pour l’émission spéciale pour les supers champions. Il va devoir faire ces preuves face à des personnes tout autant passionnés que lui. Le doute va devoir rester devant dans la loge. Seule la rapidité va être le plus important. Olivier va être de presque toutes les questions. Il va nous raconter ce grand moment d’émotions. Une occasion de faire quelques digressions pour nous parler de son enfance, de ces espoirs et de ces amours déçus.

La lecture se fait d’une traite. Pas de suspens, pas d’intrigue. Olivier Liron partage ces impressions, son stress, sa pression et son envie de gagner. On a l’impression qu’il est à côté de nous et qu’il nous raconte son aventure. Un mot, une expression et c’est l’occasion d’évoquer un souvenir. La maltraitance à l’école à cause de sa différence de comportement, la difficulté de communication avec sa famille ou sa méconnaissance des femmes. Il nous livre tout avec simplicité et honnêteté. On s’attache à lui avec son histoire d’homme maladroit qui lutte toujours pour rester debout et droit. Jamais, il n’oublie d’y mettre une touche d’humour et de fantaisie.

Un roman sympathique qui donne une bouffée d’oxygène. Un style fluide, direct, percutant et plein de folie.

L’avis de Bricabook : « Un roman divertissant de prime abord, au style fluide et rapide, à rapprocher d’une pièce de théâtre par ses nombreux dialogues, qui n’exclut pas une critique de notre société. »

L’avis des Chroniques Culturelles : « Un très beau second roman donc, profond et émouvant, plein de fantaisie et d’humour — quelque chose qui était déjà présent dans le premier : une manière poétique d’habiter le monde qui me touche beaucoup ! »

3 réflexions sur “Einstein, le sexe et moi – Olivier Liron

  1. Pingback: Challenge lecture 2018 – 250 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: La vraie vie d’Olivier Liron – Théâtre de Vanves | 22h05 rue des Dames

  3. Pingback: Bilan culturel octobre 2018 | 22h05 rue des Dames

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s