Radieuse Vermine – Théâtre du Petit Montparnasse

Fleur et Olive réfléchissent à l’avenir de leur enfant. Quel pourrait-il être en habitant dans une banlieue surpeuplée où violence et drogue règnent ? Alors quand une opportunité s’offre à eux d’avoir une maison, l’hésitation ne sera pas trop longue. Mais savent-ils vraiment dans quoi ils s’engagent ?

L’histoire pourrait paraître banale. Un gentil couple habite dans la Cité des Lilas assez mouvementée. Fleur est enceinte et s’inquiète de l’avenir de leur futur enfant. Puis voilà qu’ils reçoivent un courrier qui leur dit qu’ils ont gagné une maison « La maison de leur rêve ». C’est une structure de l’Etat qui propose cela afin de redynamiser des zones un peu à l’abandon. Olive a l’impression qu’il y a une embrouille. Mais il se laisse convaincre par Fleur d’accepter l’offre. En effet, quand ils visitent la maison, ils constatent qu’il y a beaucoup de travaux à faire. Qu’importe, ils signent le contrat et les voilà les heureux propriétaires d’une maison où bébé aura sa chambre. Puis voilà que tout va basculer. La nuit venue, des bruits étranges viennent de la cuisine. Se sont surement des sdf qui viennent voler de la nourriture. Olive sous l’impulsion de sa femme décide d’aller à leur rencontre. Une fois dans la cuisine, voilà qu’ils se mettent à se battre. Ce qui devait arriver, arriva. Le voleur malencontreusement mourut. Olive vient de tuer un homme. Cependant quelque chose d’étrange se produit. Une lumière aveuglante illumine la cuisine. Le cadavre disparaît et la cuisine de leur rêve apparaît. Que vient-il de se passer ?

Le titre « Radieuse Vermine » a de quoi intriguer. Et une fois que l’histoire se met à prendre vie sur scène, le titre devient logique. Les personnages principaux deviennent des tueurs en série pour satisfaire leur besoin matériel sous le prétexte du bonheur de leur enfant. Ce spectacle est une adaptation d’une pièce anglaise qui a été créée au Brewery Theater de Bristol en 2015. Une information importante car l’humour noir, féroce et grinçant correspond bien à l’esprit anglais. Il fallait y penser à inventer une histoire où la mort de sdf permettait de refaire à neuf une maison. Le concept peut paraître assez horrible. Il fallait au moins cela pour faire rire de l’horreur. Et aussi inciter à réfléchir sur la misère et la société de consommation. Que serions-nous prêt à sacrifier pour un certain confort matériel ?

Malgré tout, le rire est assez présent. Déjà par le talent d’écriture de Philip Ridley et de son adaptateur français Louis Bernard. Puis par le jeu précis et en nuance des trois comédiens sur scène : Joséphine Berry, Louis Bernard et Floriane Andersen. Un très grand bravo pour une des scènes finales, où le couple Fleur/Joséphine Berry et Olive/Louis Bernard interprètent tous les personnages invités lors de la fête d’anniversaire de leur fils Benjamin. Une incroyable énergie à être tout le monde sans s’essouffler, sans que jamais on se perde sur qui est joué, avec posture, placement et façon de parler. Drôle et vraiment impeccablement jouer. Un grand moment de théâtre qui permet de mettre le talent de comédien en avant.

Et grâce à l’ingénieuse mise en scène de David Mercatali, les comédiens ont vraiment besoin d’être excellent car ce sont eux qui vont donner vie à notre imaginaire. Le décor se résume à trois pans de mur d’une maison et tout est blanc. On voit une fente de boîte aux lettres et trois luminaires au plafond. La touche de couleur est apportée par la robe jaune soleil de Fleur et les vêtements bleus d’Olive. Les personnages s’adressent au public pour leur raconter l’histoire avant de les plonger à l’intérieur du récit. Ils vont même demander au public de participer et sera parfois intégrer à des réflexions.

Un spectacle déroutant et au combien drôle. Ne passez pas à côté de cette comédie servit avec d’excellents comédiens dans une mise en scène tirée au cordeau et au rythme entrainant.

Une réflexion sur “Radieuse Vermine – Théâtre du Petit Montparnasse

  1. Pingback: Bilan culturel septembre 2018 | 22h05 rue des Dames

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s