Isabella Bird – Tome 1 – Taiga Sassa

Il y a des femmes que rien n’arrête, ni leur époque, ni les conventions sociales et encore moins les récriminations d’un homme. Isabella Bird, fait partie de ces personnes qui osent s’aventurer au delà des frontières à la rencontre des autres cultures. Alors quoi de plus normal qu’elle aille découvrir seule le Japon?

Le Japon vient de s’ouvrir au monde extérieur. L’ère Meiji permet à des aventuriers de venir sur leur territoire. Isabella Bird décide de continuer de découvrir des cultures et se dirige vers ce pays. Rien ni personne ne peut la dissuader de partir. Elle arrive à Yokohama le 20 mai 1878, heureuse avec une faim de découverte. Mais avant de s’aventurer sur les terres, elle va devoir trouver un traducteur pour l’accompagner. Le docteur Hepburn passe une annonce et une dizaine de postulants sont présents. Toutefois, aucun ne fait l’affaire.

En sortant dehors, un jeune homme vient à la rencontre d’Isabella. Il se présente : Tsurukichi Ito. Son anglais est parfait. Notre jeune exploratrice sait qu’elle a trouvé la perle rare. Elle lui expose son projet de voyage jusqu’à l’île d’Ezo et en passant par les terres. Il accepte. Une fois qu’Isabella Bird possède son document pour voyager, ils préparent au départ. Une fois tout en place, ils se dirigent vers Kusakabe et Nikko où ils vont vivre des rencontres très enrichissantes.

Taiga Sassa a décidé de s’inspirer du vrai voyage d’Isabella Bird pour sa série manga. Elle y montre une femme courageuse et ouverte d’esprit. Lorsque des anglais installés au Japon lui ouvrent sa porte, elle est surprise par ce qu’elle peut entendre. Ils traitent les autochtones de singes, de gens incultes et les méprisent. Elle va même quitter un repas appétissant pour rejoindre son traducteur, qui lui est plus tolérant. Et puis, ce n’est pas son pays, elle se doit de respecter les gens et leurs coutumes. Même si par exemple, la tradition du chignon la surprend car elle trouve cela impudique de fêter les règles d’une jeune fille. Elle peut comprendre que cela soit important. La rupture avec l’Angleterre victorienne est assez importante. La connaissance de ces découvertes se fait à travers des lettres qu’elle adresse à sa soeur Henriette. Des histoires passionnantes qui donnent envie de poursuivre le voyage avec cette exploratrice.

Un début d’aventure très intéressant qui donne envie d’en savoir plus. Affaire à suivre.

Mon avis sur le tome 2

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s