La Soutenable légèreté de l’être – Eléonore Costes et Karensac

Eléonor va bientôt avoir 30 ans. Mais à la veille de l’évènement, elle se retrouve hospitalisée. Une vive douleur au ventre perturbe son quotidien. Va t’elle pouvoir s’en sortir? 

La jeune Lolo, comme la nomment ces amis et sa famille est un peu particulière. Elle se croit toujours malade et atteintes de graves maladies. Son médecin est habitué à ces visites et ces peurs chroniques. Il lui a déjà dit que c’était dans sa tête mais elle refuse d’y croire. Alors elle s’automédique pour gérer ces phobies qui dirigent sa vie. Mais la veille de ces 30 ans, elle tombe dans les pommes et est emmenée à l’hôpital. La morphine va alors lui permettre de se plonger dans son passé. De nombreux moments de sa vie vont lui revenir à l’esprit. Une occasion pour se rendre compte que sa famille est assez atypique. Ce qui pourrait peut-être expliquer son caractère où est-ce une fausse excuse qu’elle se donne? Ces allées/retours lui permettent d’avoir une révélation et faire de nouveaux choix de vie.

Pour son premier travail, Éléonore Costes nous livre un récit autobiographique. C’est Karensac qui va mettre en image et en couleur cette histoire assez atypique. Elle va mettre en balance de façon harmonieuse l’ensemble des doutes, des pensées, des questionnements, des peurs, des souvenirs d’enfance, les relations établies… Le jeu des couleurs permet de comprendre ces changements qui vont trouver leur apothéoses à la fin. Le choix de la bichromie se trouve très judicieux. Elle donne un coté positif à ce personnage principal assez antipathique. Son trait rond donne de la chaleur à cette jeune femme qui se sent toujours mal. D’ailleurs, son malaise est magnifiquement bien retraduit en image. Une bd qui devrait parler aux phobiques et peut-être leur donner de l’espoir sur des lendemains plus beaux.

Une jolie aventure graphique qui aurait été plus intéressante avec un contenu plus structuré.

Une réflexion sur “La Soutenable légèreté de l’être – Eléonore Costes et Karensac

  1. Pingback: Challenge lecture 2018 – 150 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s