Jérôme K Jérôme Bloche – Tome 9 – L’absent – Alain Dodier

Pas besoin d’être détective privée pour mener l’enquête. Babette aidée de la gardienne et de la voyante vont chercher des indices car une disparation les affecte toutes. Quelqu’un a enlevé Jérôme. Mais qui et pourquoi ?


4ème de couverture
Jérôme a disparu ! Pas le moindre indice. Madame Zelda a beau mélanger les tarots, interroger sa boule de cristal : silence sur tous les fronts.

Reste Babette. Face à l’insistance de la police à parler de Jérôme à l’imparfait, elle oppose sa détermination. Pour retrouver « son » Jérôme, Babette est prête à remuer ciel et terre. Littéralement. La police se montre indolente ? Elle va trouver de quoi la réveiller.


Ce que j’en ai pensé ? 
Au début, je me demandais ce qui se passait car la première page ne débutait pas avec Jérôme. C’est normal puisque pour une fois c’est le grand absent de ce tome. Vous comprenez le titre maintenant. Babette va dans l’appartement de Jérôme et voilà que tout est sens dessus-dessous. La gardienne sait que Jérôme est revenu la veille mais où est-il alors ? On a enlevé Jérôme. La police ne veut rien faire. Alors se sont Babette, Zelda et Rose qui vont mener ensemble l’enquête pour retrouver ce jeune homme à lunette et à imperméable. Elles ont de la ressource et sans surprise c’est l’hôtesse de l’air qui est la plus pugnace. Face à l’inspecteur de police qui ne veut rien faire pour l’aider, elle lui tient tête. Au final, elle a bien l’étoffe d’une détective surtout qu’elle est prête à tout. Elle finira même à l’hôpital.

Une histoire que j’ai dévoré car sous la recherche de Jérôme se cachait un trafic de bijoux et l’évasion de criminels. Et quand on enlève à une femme l’homme qu’elle aime, elle est prête à tout. Défier un policier comme des criminelles, même pas peur. Et puis au final, grâce au partage d’informations, elles vont libérer le jeune détective auquel tout le monde s’est attaché. Tout se finira bien mais de cela on n’est doutait pas. Pour le retour de Jérôme et la remise au propre de l’appartement rien de tel qu’une petite fête. Et rien ne serait parfait sans une bourde du locataire. Ouf, il est bien de retour.

Plus j’avance dans la série et plus j’adore les personnages. Du mystère, du hasard, de l’amour et le tout condensé dans une bd qui se dévore. Je n’ai plus qu’à dire : au suivant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s