Le maître des livres – Tome 11 – Umiharu Shinahara

La lecture peut vraiment changer des personnes. C’est le cas de certains lecteurs de la Rose Trémière. Le Champignon n’est jamais très loin pour guider ceux qui peuvent s’épanouir avec les livres. Vous voulez en avoir la preuve? 


4ème de couverture
Mikoshiba est un homme simple, presque banal, mais dans la bibliothèque où il travaille, il excelle.
Découvrez ou re-découvrez en sa compagnie les grands classiques de la littérature jeunesse. Retrouvez ces émotions et sentiments enfouis qui vous ont fait vibrer dans le passé et apprenez de nouvelles leçons de vie pour avancer encore plus loin.
Découvrez ou re-découvrez tous ces contes et aventures qui ont fait vibrer des enfants et des adultes dans le monde entier.

Shôta, l’un des jeunes habitués de « La rose trémière », a depuis quelque temps une attitude étrange. Il semblerait que ce soit à cause de ce que lui aurait dit l’un de ses camarades d’école…
Un onzième tome rempli de tracas et de joie, où les protagonistes débattront sur la façon de devenir un adulte et un grand frère !!


Ce que j’en pense? 
Un manga qui arrive à parler de lecture avec tellement de passion que c’est un vrai régal de tourner les pages. Les quelques histoires qui s’y déroulent montre que sous le plaisir de la lecture se cache mille et une questions. A partir de quand peut-on lire un livre à un enfant? S’il ne maîtrise pas encore la lecture peut-on lui raconter des histoires? Y a t’il un âge pour lire de la littérature jeunesse? A partir de quand peut-on aller exploiter la littérature adulescent? N’y a t’il qu’une façon de comprendre un livre? Les réponses apportées sont pleines de tendresse et de justesse. Jamais Umiharu Shinahara n’affirme les choses sans apporter des arguments. Les témoignages des lecteurs de La Rose trémières sont touchants et font échos en moi. Il est beau de voir des pré-adolescents discuter sur un livre et de ce qu’ils ont apprécié. Cela pourrait presque me faire croire qu’ils n’ont pas uniquement les réseaux sociaux dans la vie. Ou bien des adultes qui échangent sur le plaisir de la lecture jeunesse. Si cette bibliothèque existait vraiment et qu’elle ne serait pas loin de chez moi, j’y serais allée pour que l’on me fasse découvrir la littérature jeunesse. 

Encore une belle aventure qui donne envie de lire. Mais aussi d’offrir ce manga à des adolescents pour leur faire découvrir autre chose que leur smartphone.

3 réflexions sur “Le maître des livres – Tome 11 – Umiharu Shinahara

  1. Pingback: Challenge lecture 2017 – 250 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: Challenge BD – 4ème édition | 22h05 rue des Dames

  3. Pingback: Bilan culturel de septembre 2017 | 22h05 rue des Dames

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s