Toutes mes nuits sans dormir – Leslie Stein

La vie est pleine de surprise et d’imprévue. Leslie Stein a décidé alors de prendre ces crayons pour raconter son quotidien de barmaid et de dessinatrice. Ce n’est pas tous les jours faciles. 


De quoi ça parle? 
Leslie Stein est dessinatrice, barmen et chroniqueuse dans le périodique américain Vice. Elle a décidé de se lancer un défi en chroniquant chaque jour son quotidien. Quelques pages suffisent à faire des micro-histoires qui se suivent sans forcément de lien entre elles. Elle parle de tout ce qui la touche. Ainsi on découvre des anecdotes liées à sa journée, des partages de souvenirs ou des espoirs pour des lendemains plus sympathique. C’est sans gêne qu’elle parle de se solitude, de sa dépression, de son célibat et des ces doutes. Son boulot de barmaid lui permet de faire des rencontres comme Stewart qui a pour travail d’estimer la date de la mort des gens pour une compagnie d’assurance.  


Ce que j’en pense? 
On pourrait penser à des créations comme celle de Margaux Mottin ou Diglee lorsqu’on pense bd pour filles qui parle de son quotidien. Mais là avec Leslie Stein nous en sommes très loin. Déjà, pour le côté graphique. Les personnages se résument à des bâtons pour les corps, lorsqu’il est présent. Sinon, on voit une tignasse assez importante avec deux points pour les yeux et un petit trait pour la bouche. L’aspect moins abouti saute aux yeux dès la première page. Pour donner un côté plus sympathique les pages ne sont pas blanches mais jaunâtres. Mais parfois, le dessin fait plus entier comme celui en couverture. Toutefois, cela reste assez rare. Pour contrebalancer, il y a un joli travail sur la couleur qui est maîtrisé et parfois, la dessinatrice se fait plaisir pour montrer le chaos.

La différence avec la bd traditionnelle française se fait aussi pour le contenu de l’histoire. Ici, on ne va trouver des récits sur des choix difficiles de tenus pour sortir, de savoir comment aborder un garçon ou comment se séparer. On va plus trouver des questions sur l’avenir dans son métier dans la bd et savoir quoi raconter. Le point commun est cette amour pour l’alcool et les soirées arrosés entre potes. Est-ce que cela est plus intéressant? Malheureusement, l’intérêt reste assez peut important. Ainsi, on peut lire que quelques pages et s’arrêter. On ne risque pas de rater quelque chose. Il ne se passe rien. 

Une bande dessinée qui manque d’intérêt à la lecture. Les quotidiens où ils  ne se passent rien n’est pas très vendeur. Passez votre chemin.

 

 

3 réflexions sur “Toutes mes nuits sans dormir – Leslie Stein

  1. Pingback: Challenge BD – 4ème édition | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: Challenge lecture 2017 – 250 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

  3. Pingback: Bilan culturel de septembre 2017 | 22h05 rue des Dames

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s