Venenum – La grande histoire du poison – Fabien Toulmé

Votre ennemi s’invite à manger chez vous. Panne d’idée pour la cuisine? Vous avez le choix entre un bon morceau poisson fugu, une délicieuse décoction à base de cigüe, une salade avec du colchique ou une bonne poêlé d’amanite phalloïde. Le choix du poison est vaste. Vous hésitez? Fabien Toulmé va vous en dire plus. 


De quoi ça parle? 
Le terme de poison vous parle. Vous en avez déjà entendu parler dans des grandes affaires criminelles réelles ou fictive. Vous savez que quelques plantes ou animaux sont dangereux. Mais qu’en connaissez-vous vraiment? Pas tellement de chose au final. Par chance, Fabien Toulmé est là pour vous proposer une bd très sympathique pour vous raconter la plus grande histoire du poison.

Vous allez découvrir des moments de l’histoire de France et de Navarre d’hier et d’aujourd’hui. N’ayez crainte, vous n’aurez pas que cela, on va vous parler des plantes, des animaux, des minéraux… Et on va même aborder des choses plus modernes comme les perturbateurs endocriniens et des industriels qui refusent toute responsabilité. Prêt pour vous laissez surprendre? 


Ce que j’en ai pensé?
J’avais adoré les deux bd de Fabien Toulmé. C’est lui qui a signé « Les Deux vies de Baudoin » qui parle de deux frères et du rapport à la vie et le touchant « Ce n’est pas toi que j’attendais« . L’auteur se lance un nouveau défi en réalisant une bd sur une exposition temporaire,Venenum, un monde empoisonné, au musée des Confluences à Lyon, coédité avec Lyon BD Festival. L’album a été conçu autour de l’exposition et si comme moi, vous n’êtes pas allée la voir, ce n’est pas du tout important.

La bd débute autour d’un petit déjeuner familial dont le père (qui ressemble à l’auteur) est le principal acteur. Il va dans un premier temps parler de personnage réel ou fictif avec des histoires de poison. On débute avec Circé pour finir sur des histoires du 20ème siècle.

Puis vient le côté pratique, ne croyez pas que l’on va vous expliquer comme réussir son poison pour se débarrasser d’un gêneur. Nous aurons la préparation de la cigüe mais bon, c’est un peu particulier. Non, on va nous présenter certains éléments naturels où on peut trouver du poison. Il faut commencer déjà par savoir qu’elle est la différence entre venimeux et vénéneux ? Et on finira par une ouverture positive, ce qui peut tuer pour aussi rendre plus fort. Cette partie est toutefois moins développée que les autres.

J’ai adoré la lecture de cet ouvrage qui est assez drôle et où on apprend beaucoup de choses. L’histoire du pape et des Borgia m’a tout de suite fait référence à la pièce « Lucrèce Borgia » de la Comédie Française. Ce fameux poison qui permettait d’asseoir leur pouvoir. Mais voilà, qu’un jour plein de jalousie l’époux de Lucrèce veut tuer ce jeune homme qui n’est d’autre que son fils. Une histoire troublante qui doit être à l’image d’une époque. Les poisons ont de quoi inspiré. Ne les retrouvons nous pas encore de nos jours dans moult séries et films ? La bd permet de mieux comprendre la richesse de la nature qui peut servir aussi bien à le tuer, à le torturer ou le soigner.

Une bd pas du tout vénéneuse qui se lit avec curiosité, qui nous apprend pleins de choses et le tout dans la bonne humeur et le rire.

En voir plus sur le site du Monde

2 réflexions sur “Venenum – La grande histoire du poison – Fabien Toulmé

  1. Pingback: Challenge lecture 2017 – 250 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: Challenge BD – 4ème édition | 22h05 rue des Dames

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s