L’étrange machine à livres – Géronimo Stilton – Tome 9

9782723490559_1_754ème de couverture
Geronimo Stilton est le directeur de « L’Écho du rongeur », le quotidien le plus réputé de l’île des Souris. Durant ses heures libres, il adore raconter des histoires incroyables, tirées de ses voyages dans le temps ! Malheureusement, les chats pirates sont toujours là pour créer des ennuis… Que deviendraient les livres de Geronimo Stilton et son journal si personne n’avait inventé l’imprimerie ? Afin d’éviter une telle catastrophe, Geronimo, accompagné de Benjamin, Traquenard, Patty et Pandora, remonte dans le temps jusqu’à l’Allemagne du XVe, afin d’éviter que les Chats Pirates ne sabotent le travail de Gutenberg, l’inventeur de l’imprimerie.

Capture d’écran 2014-01-04 à 10.04.59

 

Après le grand succès littéraire de Géronimo Stilton, en roman jeunesse, Glénat propose de transposer ces aventures en bande dessinée. Dans le tome 9, il part avec ces acolytes dans l’Histoire à la rencontre de Gutenberg dans L’étrange machine à livres. Une aventure qui mène au coeur de la création de la machine à imprimer en Europe.

Les grands ennemis des souris, les chats, prévoient de revenir dans le passé à la rencontre de Gutenberg pour lui voler son invention. Et ainsi, cela seront les chats les inventeurs de l’imprimerie à caractères mobiles en Europe. La fine équipe composée de Geronimo Stilton, Patty Spring, Benjamin, Pandora, Traquenard Stilton et le professeur Volt possèdent tous une volonté de lutter pour le triomphe du bien contre les méchants chats. Alors ils vont tout mettre en oeuvre pour aider Gutenberg à pouvoir présenter son invention au banquier Johann Fust.

Bien entendu, tout va bien finir grâce à l’ingéniosité des souris et à la maladresse des gros vilains chats. Une aventure qui se lit assez bien et le tout agrémenté de faits réels. En effet, Johannes Gutenberg est bien né à Mayence vers 1394/1399 et mourut vers 1468. Sa renommée, il l’a doit à l’invention de la presse à caractères mobiles qu’il a réalisé avec l’aide du graveur Peter Schoffer. Sa première impression fut la bible dites la bible à 42 lignes. Elle est publiée en deux tomes, l’un comporte 324 pages contenant une partie de l’ancien testament et l’autre de 319 pages contenant la fin de l’ancien testament et le nouveau testament.

Une bande dessinée qui se lit très bien et qui convient à merveille aux enfants. On trouve de l’aventure, des rebondissements, de l’humour et du savoir. Le fait de pouvoir apprendre des choses réelles comme le salon du livres de Francfort où l’invention de la presse à caractères mobiles apportent un plus non négligeable dans le choix de la bd. Une découverte qui m’a donné envie de poursuivre ma découverte de cette série accompagnée de cette souris, Geronimo.

3 réflexions sur “L’étrange machine à livres – Géronimo Stilton – Tome 9

  1. Pingback: Mon auto-chalenge – 200 livres en 2014 | 22h05 rue des Dames

  2. J’ai entendu parler de ce personnage mais je n’ai pas lu le roman. Les bandes dessinées, ce n’est pas pour moi, même si le sujet semble intéressant. Je ne m’intéresse pas à l’image. Seuls, les mots attirent mon attention.
    Bon dimanche.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s