La dame à la camionnette – Alan Bennett

9782283027332-dd32cTitre : La dame à la camionnette
Auteur : Alan Bennett
Langue : Anglais
Traducteur : Pierre Ménard
Editeur : Buchet ChastelCapture d’écran 2014-01-04 à 10.04.59

 

4ème de couverture
Miss Shepherd, vieille dame excentrique, vit dans une camionnette aux abords de la résidence londonienne d’Alan Bennett. Victime de l’embourgeoisement du quartier et de quelques vauriens, elle finit par installer son véhicule dans la propriété de l’auteur.
Commence alors une incroyable cohabitation entre la marginale et la célébrité, qui durera près de vingt ans.
Entre disputes, extravagances et situations drolatiques, la dame à la camionnette n’épargne rien à son hôte ni au lecteur. Bennett, en excellent conteur, saisit leur duo et livre, au-delà des anecdotes, un tableau très juste du Londres des années 1970 et 1980, de sa bourgeoisie progressiste et de ses exclus.
Un récit d’une grande humanité qui croque avec humour les travers de la société britannique contemporaine.

Capture d’écran 2014-01-04 à 10.04.59

 

Alan Bennett est un auteur très réputé et apprécié en Angleterre. Un jour, Miss Shepherd, vivant dans une camionnette décida de s’installer pas très loin de sa demeure londonienne. Le hasard a fait qu’il lui proposa de s’installer dans son jardin. A partir de ce jour, tout son quotidien à changer.

Miss Shepherd est une femme bien étrange et qui raconte bien des choses incohérentes. Avec le temps, l’auteur, Alan Bennett s’attache à ce petit bout de femme acariâtre qui vit dans une caravane sans électricité et sans toilette. Il sait peu de choses d’elle, il apprendra qui elle était vraiment à sa mort. Souvent avec des idées farfelues qui accompagnent un comportement des plus étranges, elle ne passe pas inaperçu dans le quartier. Comment le pourrait-elle d’ailleurs? Elle a marqué ceux qui l’entoure par sa particularité. L’auteur a voulu lui rendre honneur à travers ces petites chroniques chronologiques.

Une lecture sympathique à la rencontre d’un auteur et de sa voisine un peu particulière. On apprend à connaître cette mamie qui pédale dans la semoule en grande partie. Le style est dynamique ce qui fait que les pages se tournent doucement avec une certaine simplicité et sans prise de tête. On retrouve le côté un peu absurde et décalé de l’auteur qui m’a bien fait rire dans La Reine des lectrices. D’ailleurs, l’éditeur à osé faire une couverture jaune pétante, un peu particulier, comme le roman?

Un bon livre d’été qui vide complètement la tête de tout stress ou inquiétude. Toutefois, rien de mémorable peut-être juste une bonne entrée en matière pour découvrir un auteur anglais.

Ce qu’en dit la presse
Livres Hebdo : On retrouve dans ce livre tout le talent de Bennett, mais dans un registre plus social, plus grave que celui de ses livres précédents.
Page des Libraires : Comme un personnage de Dickens dont l’histoire et les secrets ne sont dévoilés que lors du tour d’horizon qui précède le dénouement final », la dame à la camionnette est irrésistiblement attachante. À la fois grinçant, drôle, tendre, ce texte qui lui rend hommage possède une fantaisie revigorante.
L’Express Styles : Alan Bennett n’a pas son pareil pour décrire l’incongru et l’accoutrement de ses compatriotes […] Le meilleur de l’Angleterre…

Du même auteur
La Reine des lectrices

5 réflexions sur “La dame à la camionnette – Alan Bennett

  1. Pingback: Mon auto-chalenge – 200 livres en 2014 | 22h05 rue des Dames

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s