Régime Sec – Dan Fante chez 13ème note

Regime_sec

Titre : Régime Sec
Auteur : Dan Fante
Traducteur : Léon Marcadet
Editeur : 13 ème note
Nombre de pages : 141

Capture d’écran 2014-01-04 à 10.04.59

4ème de couverture
Il n’est jamais facile d’être un fils. A fortiori celui d’un écrivain célèbre. D’aucuns compliquent encore en embrassant la carrière paternelle. Ainsi Dan Fante, 64 ans au jus, rejeton errant, longtemps alcoolisé, de feu John Fante. Clochard maudit, poète céleste et suicidaire, romancier tardif. Un homme traqué qui réapparaît sous nos latitudes, avec son premier recueil de textes courts, pour une rédemption littéraire et déglinguée. L’objet du délire ? Régime sec.

Capture d’écran 2014-01-04 à 10.04.59

Vous reprendrez bien un petit verre? Voilà ce que pourrait nous proposer Dan Fante. Alcoolique notoire tout comme son père, il nous propose à travers huit nouvelles de nous raconter des moments de sa vie comme taxi. Dans un profond désespoir et désarroi, on suit les mésaventures d’un raté et fier de l’être.

Dan Fante pendant une période est devenu chauffeur de taxi dans Los Angeles pour survivre et va nous faire part de ces déboires. Imbibé d’alcool et de noirceur, il parle d’amour qu’il va noyer dans l’alcool. Puis il va parler de l’amitié, de rencontres impromptues, d’agressivité, de prostitution, de sexualité le tout arroser d’alcool. D’ailleurs, tout tourne autour de l’alcool sans cela, il n’aurait pas de raison de vivre ou de survivre.

Toutefois, malgré l’absence de bien-être ou de bonheur, tout n’est pas empli d’une totale noirceur qui donne envie de mettre fin à ces jours. La lecture reste dynamique et très agréable. Les nouvelles très courtes et se succèdent rapidement faisant que les pages se tournent sans que l’on se rend compte que l’on est déjà arrivé à la fin. Le problème est peut-être l’envie de boire un bon verre pour mieux apprécier les mésaventures de cet homme pour partager sa déchéance dans le trou des paumés.

Dans une ville sans pitié et très dur, il évolue dans la souffrance d’exister au quotidien. Un roman qui se lit vite tout comme un verre qui se boit d’une traite. Certes il n’a pas le talent de son paternel ni d’un Bukowski, mais le voyage entre clair/obscur est au rendez-vous.

Roman de John Fante
Mon chien stupide

coupcoeurbiblio

6 réflexions sur “Régime Sec – Dan Fante chez 13ème note

  1. Pingback: Mon auto-chalenge – 200 livres en 2014 | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: Lectures de juillet et août | 22h05 rue des Dames

  3. Pingback: Les lectures du mois de Juin, juillet et août | 22h05 rue des Dames

  4. Pingback: La tête hors de l’eau – Dan Fante | 22h05 rue des Dames

  5. Pingback: Bilan de la première année | 22h05 rue des Dames

  6. Pingback: Le challenge USA | 22h05 rue des Dames

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s