La bibliothécaire – Gudule

CVT_La-Bibliothecaire_21024ème de couverture
Pourquoi la vieille dame qui habite en face de chez Guillaume écrit-elle très tard la nuit ? Quelle est cette jeune fille qui ne sort de chez elle qu’à la nuit tombée ? Pour résoudre ces mystères Guillaume se lance dans un fantastique voyage au pays des livres et de l’écriture .

Capture d’écran 2014-01-04 à 10.04.59

Vos enfants n’aiment pas trop lire. Ils disent « trop de mots », « trop de pages », « trop compliqué à rentrer dans un univers » avant même d’avoir ouvert une page. Mais comment leur donner ce plaisir de la lecture? Anne Duguël dite Gudule, propose alors une histoire La bibliothécaire pour inciter ces jeunes à ce laisser aller dans un univers livresque.

Guillaume se couche tardivement car il observe d’une part sa voisine, une grand-mère qui écrit tous les soirs puis une jeune et séduisante demoiselle qui après que la lumière se soit éteint chez cette dernière s’enfuit à talon dans les rues de la ville. Une nuit, il prend son courage à la main et suit cette étrangère dans l’obscurité des rues. Où va t’elle? Et bien dans la bibliothèque municipal. C’est ce qu’il va vite découvrir. Mais l’histoire de la jeune fille paraît farfelue. Elle est l’apparition de l’histoire de la mamie et uniquement ceux qui croit en la magie peuvent la voir, comme la fée clochette de Peter Pan.

Puis elle disparaît subitement car la grand-mère est morte. Guillaume ne peut vivre sans elle et va chercher dans son imagination, aider par son pote Doudou, le rappeur un moyen de la faire revenir. Il se souvient de sa quête. Elle recherchait un grimoire qui permet de devenir un véritable écrivain. Par magie, il va arriver à la faire réapparaître mais ces lacunes en orthographe et grammaire, ne vont pas faire une sublime jeune ados mais une sorte de monstre. Voilà, une bonne motivation à faire des progrès en français. En parallèle, il va voyager avec Doudou, son amie imaginaire de mot et la sienne pour chercher ce livre à travers des romans connus. Les enfants vont voyager d’Alice au pays des merveilles, à Poil de Carotte en passant par les Misérables.

L’histoire est originale et pourtant quelques petites choses m’ont dérangé pour avoir un véritable coup de coeur de lecture. Déjà le cliché du pote noire, souvent nommé le Black, qui se nomme Doudou et bien entendu qui fait du rap. Les aventures vont très vite et pas le temps d’apprécier l’univers d’un livre où les relations entre les personnages réels et ceux de fiction. J’ai eu l’impression que question de quantité se faisait à défaut de qualité pour éviter de faire un livre plus gros et dissuader de jeunes lecteurs. Puis, aucun des enfants n’est attachant car l’histoire va trop vite alors les personnages sont vites placés et puis hop après c’est fini. Et enfin, je passe bien entendu le cliché qu’infirmité rime avec laideur ou le fait que le métier de bibliothécaire n’est pas abordé directement, mais reste juste un fil sur la mise en bouche des mots par ces professionnels à des amateurs.

Il y a de l’idée même si l’originalité reste mitigée car en aucun cas je me suis laissée surprendre par le roman. J’aurais apprécié une histoire plus travaillée sur les héros et ces fameux voyages dans les livres. Pour la peine, le roman ne va pas rester dans ma bibliothèque et va aller vers des jeunes à qui s’adressent l’histoire.

Une réflexion sur “La bibliothécaire – Gudule

  1. Pingback: Mon auto-chalenge – 200 livres en 2014 | 22h05 rue des Dames

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s