35 kilos d’espoir – Anna Gavalda

imgres-3

35 kilos d’espoir
Auteure : Anna Gavalda
Editeur : Bayard Jeunesse
Nombre de pages : 111 pages

Grégoire, 13 ans, rentre en 6ème, il déteste l’école. Il a redoublé deux fois. Son univers, c’est le bricolage, l’invention… des travaux manuels. Il a crée une machine à éplucher des bananes, créer une table à repasser assise et même réparer la tondeuse. Ses parents restent désespérés face à leur fils, ils ne savent que faire de lui. En plus, il se fait virer et peu d’écoles souhaitent l’accueillir. Un seul collège veut bien le prendre, mais le niveau général de l’établissement est très bas. Pour rajouter à cela, ces parents n’arrêtent pas de se disputer et le prennent souvent pour raison de ces échanges.

Le seul qui lui donne envie d’avancer, de se battre, c’est Grand Léon, son grand-père polytechnicien et bricoleur. Ces parents ont décidé de l’envoyer, avec le soutien du grand-père dans un pensionnat. Grégoire, dit toto, sait où il veut aller. Il veut faire un travail manuel. Pour rentrer dans l’école de son choix, c’est sur dossier. Son grand-père le pousse à écrire une lettre, qu’il va réécrire 13 fois et c’est grâce à cela qu’il pourra y rentrer.

« Monsieur le directeur de l’école de Grand-champs, 
Je voudrais être admis dans votre établissement, mais je sais que c’est impossible parce que mon dossier scolaire est trop mauvais. 
J’ai vu sur la publicité de votre école que vous aviez des ateliers de mécanique, de menuiserie, des salles d’informatique, une serre et tout çà. 
Je pense qu’il n’y a pas que les notes dans la vie. Je pense qu’il y a aussi la motivation. 
Je voudrais venir à Grandchamps parce que c’est là que je serais le plus heureux, je pense. Je ne suis pas très gros, je pèse 35 kilos d’espoir. »

Quand il rentre dans le collège, il se sent déjà mieux, la boule au coeur de son ventre le sert moins. Il se laisse aller lorsqu’il apprend que son grand-père est à l’hôpital. Mais il décide de se pousser et d’envoyer toute sa force et son énergie à son grand-père comme lui l’avait pour l’aider à passer le test pour rentrer dans le collège. Et cela réussit, son grand-père va s’en sortir pour le plus grand de tous, le lecteur également.

Un vrai plaisir de lecture. Anna Gavalda écrit de façon simple et percutante. Elle prend la place d’un enfant de 13 ans avec ces peurs et doutes. Heureusement pour Grégoire, il aime quelque chose sinon on ne sait pas comment il en aurait pu s’en sortir. Elle montre aussi la difficulté du système scolaire. Si un élève n’arrive pas suivre, c’est forcément un cancre, alors que c’est peut-être tout simplement un enseignement qui n’est pas adapté. Un livre adorable que l’on peut mettre entre toutes les mains, surtout ceux des jeunes qui n’aiment ni l’école, ni la lecture.

Théâtre
Le livre a été adapté en pièce de théâtre.

82464510_o

challenge-2 critiquesABC2013

3 réflexions sur “35 kilos d’espoir – Anna Gavalda

  1. Pingback: Challenge ABC critiques 2012-2013 « 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: Challenge 100 livres en 2013 « 22h05 rue des Dames

  3. Pingback: Challenge lecture jeune « 22h05 rue des Dames

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s