Mother Sarah – Tome 1 – Retour sur Terre – Katsuhiro Otomo et Takumi Nagayasu

Une guerre civile émerge et les victimes se comptent par milliers. Sarah arrive à s’en fuir mais pas ses enfants. Depuis, elle va partout pour les retrouver.

4e de couverture
La Terre ravagée par une explosion nucléaire, les survivants ont dû l’abandonner pour vivre à bord de satellites. Dans la cohue de leur retour, Sarah est séparée de ses enfants…
Elle erre alors à travers les étendues désertiques, de ville en ville, accompagnée d’un « commerçant ». En chemin elle rencontre une jeune fille du nom de Lucia, qui connaît une réserve d’eau, et son ami Toki, sergent de l’armée qui rêve de faire carrière… mais qui est incapable de tuer un homme.

Mon avis
Le monde du futur à quelque chose d’horrible. A cause d’un conflit nucléaire, tout le monde a du quitter la Terre. Il est possible d’y retourner plusieurs années plus tard. Pour cela, il faut de nouveau utiliser le nucléaire pour changer l’axe de la planète. Le consensus n’est pas au rendez-vous ce qui amène à un conflit assez sévère avec une guerre civile. Le parti Epoque prend le dessus et lance la bombe. Une partie de la planète n’est plus habitable mais l’autre va le devenir. Pourtant les soldats qui y sont envoyés cherchent des produits de valeur comme de l’or. Rien à voir avec le sort de l’humanité. Juste le confort et le pouvoir des puissants. Dans ce chaos très bien organisé on découvre Sarah, une femme qui a été contrainte d’être séparé de ces enfants. Passent plusieurs années où cette mère voyage dans l’univers pour les retrouver une photo à la main. Dans cette communauté, elle rencontre Lucia qui lui rappelle sa fille. Aussitôt, elles sympathisent et heureusement car cela va lui permettre de lui sauver la vie. Toki obsédé par son statut de militaire est prêt à tout même trahir son premier amour. Par chance, de la fièvre de l’or peut émerger une chose positive. Une nouvelle façon de prendre un départ avec des idées plus constructives. Katsuhiro Otomo nous confronte à Sarah, une femme forte, courageuse, maline, combattante et volontaire. Une mère pour ces enfants est prête à tout et surtout rendre justice où c’est possible. Un personnage fort que l’on a envie de retrouver pour savoir si sa quête aboutie. Et c’est une façon élégante d’évoquer le nucléaire très présent dans la culture japonaise suite aux deux bombes atomiques. Un élément qui a détruit la vie sur Terre et réutiliser pour changer l’axe de la planète. C’est un plaisir de relire ce manga sortie en 1996 quand les premiers mangas arrivaient en France. Delcourt a d’ailleurs gardé son grand volume avec une couverture rigide, par contre en sens de lecture française, comme à son origine et comme « Akira ». Un incontournable à lire qui va vous rendre addict.

Une plongée dans les premiers mangas arrivés en France qui ont commencé à faire des passionnés.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s