Soul Keeper – Tome 4 – Tsutomu Takahashi

Le premier ministre va tout faire pour atteindre son objectif. Il veut absolument que son pays sorte du nucléaire. Arrivera t’il à faire face à tous ces ennemis?

4e de couverture
Afin de mettre à exécution son projet de sortie du nucléaire, le Premier ministre Kasuga invite au sein de son gouvernement parallèle, trois personnages aux profils aussi extraordinaires qu’inattendus. Mais l’influent lobby de l’énergie atomique est en colère. Pour contenir les assauts de ses adversaires, Kasuga va avoir fort à faire…La réputation de Tsutomu Takahashi n’est plus à faire : le célèbre mangaka est l’auteur d’Alive, Sky High, Blue Heaven, Sidooh… Il nous offre avec Soul Keeper une intrigue aussi originale qu’étonnante, mêlant fantastique et intrigue politique.

Mon avis
L’objectif du premier ministre avant son décès est de sortir son pays du nucléaire. Pour ça, il est prêt à tout et il sait qu’il n’est pas tout seul sur l’affaire. Son ange gardien veille sur lui et repousse toute cette noirceur qui l’entoure. Pourra t’elle tenir longtemps? Son adversaire est de taille et beaucoup plus puissant qu’elle. En plus, il est humain et tient dans sa main un jeune politique qui a les dents longues. Il veut le pouvoir à tout prix et laisser des cadavres sur le chemin ne lui pose aucun problème éthique. Sa noirceur intérieure est tellement profonde qu’il est peut probable qu’il change. Les opposants au changement de régime sont très nombreux et les lobbys sont influents. Ils vont même jusqu’à couper l’électricité pendant un temps pour mettre la pression. Personne n’est prêt à renoncer à son confort. « Le lobby du nucléaire tente d’instaurer chez les gens une phobie du déficit électrique. Il veut souligner leur dépendance ». Et puis pour quelle transition? Le gouvernement alternatif propose des choses concrètes et maintenant il reste à convaincre la population. La visite de Fukushima va t’il améliorer sa côte populaire? Tsutomu Takahashi décide de montrer la force de la corruption, du lien entre les politiques et les industriels, l’importance des lobbys. Les politiques aiment l’argent plus que tout. La manipulation des médias restent aisée et c’est le lien avec le citoyen. Le mangaka montre un homme prêt à tout pour plus de justice et de sécurité pour les citoyens. Il a un an pour ça. « Les tremblements de terre… les tsunamis… ce sont des catastrophes naturelles. On ne peut rien contre elles. Mais les accidents nucléaires… sont des catastrophes humaines. » Nous n’avons pas la vision de la population pour savoir ce qu’elle voudrait à la suite de la catastrophe nucléaire. Pour la première fois le nom de Fukushima est écrit et il nous montre une vision succincte du lieu. Nous irons au coeur de la catastrophe où l’horreur a modifié à jamais la vision du monde. Un angle original pour parler d’un sujet très sensible même des années plus tard.

La noirceur va t’elle gagner sur l’optimisme et la conviction d’un homme?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s