Une vie toute tracée – Cilvert

Choisir son chemin n’est jamais évident. Il y a des évènements dans la vie qui nous incitent à faire un point rétrospectif. Avancer sereinement n’est jamais une affaire gagner.

4ème de couverture
À travers l’histoire de son double de papier, Le Cil vert, auteur d’Un faux boulot et Rentre dans le moule, signe le 3e volume de sa série autobiographique racontant le cheminement parcouru pour trouver sa vocation. Comment fait-on pour vivre notre vie quand on découvre que chaque jour pourrait être le dernier ? Pour Jean, ce réveil se passe après la mort de son père, une mort brutale, un accident de travail lorsque lui essayait d’en trouver un, de travail. Jean fuit. Il s’installe à Prague pour écrire une nouvelle page de sa vie et laisser derrière lui ses casseroles… du moins c’est ce qu’il croit.

Mon avis
Cilvert est l’égo de papier du dessinateur/scénariste. Il propose de raconter d’ailleurs son chemin jusqu’à son métier à travers ce regard un peu biaisé, limite schizophrène. Après le décès de son père, il a fallu vider la maison pour la vendre. Sa mère ne pouvait gérer seule cette charge financière et cet grand espace. L’émotion est bien présente car les souvenirs se retrouvent partout. Le fait de devoir jeter des affaires est difficile car c’est comme faire disparaître quelqu’un. Un moment pénible qui le renvoie à sa vie et sa pérennité. Cela prend un aspect d’autant plus concret car il a déménagé dans la banlieue de Prague avec sa famille. Il suit sa compagne qui travaille dans l’humanitaire. Quoi faire dans un pays dont on ne maîtrise pas la langue? et que l’on a pas une compétence particulière? Ecrire? Enseigner le français? Et pourquoi pas raconter un récit en dessin? pour être ensuite édité? Un chemin long qui lui a permis de faire aussi le deuil de son paternel à travers les mots. Progressivement, il a su vers quoi se diriger pour trouver ce qui le rend entier. Un livre qui pourrait inspirer ceux qui cherchent ce qu’ils feront quand ils seront grand en étant grand. Au niveau graphisme, la structure reste assez classique. Au niveau graphisme le dessin est propre, net, expressif, tout en rondeur et réconfort. Une lecture sympathique qui donne envie de découvrir les autres publications de l’artiste.

Une bande dessinée simple qui parlera à tout à chacun.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s