Le fil de l’Histoire raconté par Ariane & Nino – Le premier pas sur la Lune – Mission Apollo – Fabrice Erre et Sylvain Savoia

Une fois que l’on a découvert tous les recoins de la Terre, que reste t’il encore à découvrir? Pourquoi ne pas aller dans l’espace? Direction le passé pour en savoir plus.

Pour l’introduction à cela, rien de tel que parler des premières évocations des voyages vers la lune. Au 19ème siècle, Jules Vernes publie « De la Terre à la Lune » puis Georges Méliès réalise un film. Par la suite, c’est la guerre qui fait changer les choses grâce au développement de la fusée. Les scientifiques allemands sont recrutés par les vainqueurs pour mettre leur connaissance à leur service. La guerre froide va mettre un coup d’accélérateur à l’innovation. Les américains affrontent les russes pour être le premier à aller sur de nouveaux territoires vierges de tout humain. L’URSS débute fort avec le premier satellite Spoutnik 1, le premier animal, Laïka et le premier homme à faire le tout de la planète envoyés en orbite. John Kennedy met un coup d’accélérateur et lance Apollo. En 1968, 3 astronautes tournent autour de la Lune et prendront pour la premier lever de Terre. 20 juillet 1969, une équipe américaine amerrie et l’ultime voyage sera en 1972 avec Apollo 17. 382 kg de roche sont ramenés. De nos jours, d’autres pays viennent dans cette quête comme la Chine.

Ariane va faire découvrir à son petit frère une nouvelle chose. Le duo va voyager dans le temps et l’espace pour découvrir un endroit mystérieux qui fascine. L’atmosphère devient un enjeu politique, social et sociétal. Deux pays s’affrontent et sont prêts à tout pour conquérir la Lune. De la fiction, nous sommes passés à la réalité avec des enjeux qui sont toujours d’actualité. Comme d’habitude Francis Erre arrive avec beaucoup d’éloquence et de pédagogie a abordé un sujet historique. La conquête de ce nouveau monde a ouvert la porte à l’innovation perpétuelle. Ce tome est un peu différent des autres car l’Histoire s’écrit encore de nos jours. D’habitude, l’enseignant aborde des évènements finis depuis un moment tel Napoléon ou les vikings. Les données restent moins denses. Toutefois, la bande dessinée se lit très bien ainsi que le dossier final avec des portraits et l’explication de l’aménagement de la fusée. Son binôme, Sylvain Savoia, s’applique toujours avec autant de sérieux et d’humour à raconter les aventures des enfants. Une nouvelle fois, l’ouvrage fonctionne à merveille pour faire de la vulgarisation de façon détendue. Cela donne envie de poursuivre la découverte de la série riche d’enseignement. Un cadeau idéal à faire aux plus jeunes pour leur faire aimer les cours à l’école.

Une nouvelle bd qui donne envie d’en savoir plus sur l’espace et peut-être relire Tintin.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s