Le sumo qui ne pouvait pas grossir – Eric-Emmanuel Schmitt

imgres

Que faire quand on est mineur dans une ville et sans famille? Jun tente de survivre tant bien que mal en gardant en lui sa souffrance et sa tristesse. Tout va changer quand quelqu’un va lui qu’il voit en lui un gros.

4ème de couverture
Sauvage, révolté, Jun promène ses quinze ans dans les rues de Tokyo, loin d’une famille dont il refuse de parler.
Sa rencontre avec un maître du sumo, qui décèle un « gros » en lui malgré son physique efflanqué, l’entraîne dans la pratique du plus mystérieux des arts martiaux. Avec lui, Jun découvre le monde insoupçonné de la force, de l’intelligence et de l’acceptation de soi.
Mais comment atteindre le zen lorsqu’on n’est que douleur et violence ? Comment devenir sumo quand on ne peut pas grossir ? Derrière les nuages, il y a toujours un ciel…

Mon avis
Il y a des rencontres qui peuvent changer une vie. Le personnage principal en doute c’est pour cela qu’il a des difficultés à prendre la main qu’on lui tend. Comment accepter ses échecs et le sort du destin? Prendre une main qui se propose, n’est pas accepter sa médiocrité ou est-ce une façon d’accepter pour avancer? Chacun trouve la réponse psychologique qui lui convient le mieux. Jun après d’âpres déconvenues va essayer de devenir un sumo. Toutefois, il ne prend pas de poids. Et si la raison n’était pas biologique mais plutôt psychologique? Le maître du dojo va le guider grâce au bouddhisme zen à se poser les bonnes questions. Quand il se donnera la réponse avec le plus d’honnêteté possible, le changement sera en marche. Beaucoup de personnes se mettent elle même des barrières ce qui les empêche d’avancer. Eric-Emmanuel Schmitt aborde à travers une série, les religions dans le quotidien des gens. Il l’aborde de façon pédagogique et positive. Pas de jugement, juste une appropriation d’un culte. C’est l’humain avec sa bonté qui se retrouve mis en avant mis en avant. L’auteur n’a plus à prouver son talent pour raconter les histoires et à ce chaque l’émerveillement fonctionne.

Un adorable petit livre qui montre qu’il faut croire en les autres pour s’améliorer.

2 réflexions sur “Le sumo qui ne pouvait pas grossir – Eric-Emmanuel Schmitt

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s