Anaïs Nin – Sur la mer des mensonges – Léonie Bischoff

Comment rendre hommage à une artiste de talent un peu oubliée? Il suffit de donner des crayons à une autre artiste talentueuse. Que diriez-vous de les découvrir toutes les deux?

Au début des années 30, une femme se démarque de ses congénères. Son esprit créatif lui insuffle beaucoup d’idées. Elle est partagée entre son envie d’être une artiste et une bonne épouse auprès de son cher et tendre. Lui a renoncé pour pouvoir trouver un travail respectueux, banquier et leur permettre de vivre dans un certain confort. Son statut lui confère d’être une personne inférieure. Qu’importe pour elle, chaque jour, Anaïs Nin doit écrire dans ses journaux intimes. Elle peut tout dire et se libérer. A côté, des recherches l’amènent à étudier des sujets en profondeur. Même si cela concerne le domaine de la sexualité vue à travers son regard. L’auteur Henry Miller est tombé sous le charme du texte et sous celui de la personne. Anaïs possède un pouvoir envoutant et tous les hommes se font happés. Qu’il soit professeur de danse, psychiatre, écrivain… tous veulent se mélanger en elle, avec elle. Sa personnalité est vraiment complexe, pleine de poésie, de folie et de douceur. Des rencontres comme June la fascine, l’emporte et la transforme. On est au cœur de ces méandres internes et externes qui font d’elle quelqu’un d’unique et de captivant.

Beaucoup d’artistes femmes ont été oubliés volontairement ou non de l’Histoire. Léonie Bischoff a décidé de mettre son talent au service d’un récit hors norme. Elle choisit une artiste un peu mise de côté, Anaïs Nin. On ne pouvait rêver plus bel hommage à une personne. La scénariste a construit une magnifique histoire en laissant autant de place aux fantasmes qu’à une forme de réalité. On se laisse porter page après page avec ravissement difficile à contrôler. Le dessin est vraiment sublime. Il est d’une part d’une grande précision, finesse. On voit les détails partout avec une somptueuse part d’onirisme. Le rendu visuel est étonnant. Léonie Bischoff utilise toutes les couleurs distinctement et cela surprend, émerveille. Le regard s’attarde sur les détails avec les teintes qui produisent un rendu incroyable. Personnellement, cela m’a donné une envie folle de broder avec plusieurs de ces dessins car le rendu peut être sublimé avec du fil. On ne reste pas indemne à la fin de l’ouvrage tellement on a vécu une expérience forte et stupéfiante visuellement. Un roman graphique a gardé dans sa bibliothèque et à offrir, bien entendu.

Une incroyable oeuvre qui se dévore par l’esprit et par les yeux. Ne passez pas à côté de cette pépite.

Lire l’avis Aufildesplumesblog : « J’ai particulièrement été fascinée par les regards des personnages, si grands, si expressifs. L’ambiance générale est vraiment envoûtante et l’on ne peut qu’être séduit par l’ensemble. »

L’avis de Moka : « Toute la dualité du cette femme se retrouve également dans les choix d’illustrations qui jouent sur les reflets et la figure du double qui hante parfois l’esprit de cette femme. Le trait rond ou tortueux donne – d’une bien jolie façon – corps à ses névroses et l’omniprésence du beau ferait presque oublier que ses démons ont aussi un visage humain. »

L’avis Leschroniquesculturelles : « Anaïs Nin disait ne pas vouloir écrire comme un homme : et il y a dans son écriture une puissance charnelle qui nous fait dire qu’elle a réussi, et cette réussite est parfaitement rendue par cet album d’une beauté et d’une sensualité troublantes. »

14 réflexions sur “Anaïs Nin – Sur la mer des mensonges – Léonie Bischoff

  1. Avant d’entendre parler de la BD, je ne connaissais pas Anaïs Nin, alors la découvrir à travers ce très bel ouvrage me tente bien, d’autant que d’après ton avis, cette femme semble assez fascinante !

  2. Tiens donc, je note !!

    Je lisais l’extrait que tu as posté et effectivement, que les gens peuvent être grossier de demander si on a des enfants et si la réponse est « non », dans combien de temps on va s’y mettre 👿

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s