The ancient magus bride – Tome 7 – Koré Yamazaki

Chisé malgré son jeune âge n’a jamais le temps de vraiment se reposer. Entre la jalousie d’Elias, le collège pour magiciens et sorciers, les rêves denses et le vols de dragons, il faut tout gérer. Aura t’elle assez d’énergie pour ça?

Les tentacules d’Elias enserre de plus en plus notre jeune demoiselle Chisé. Doucement, la respiration devient difficile et Ruth ne peut pas vraiment l’aider. Elle cherche dans sa mémoire ce qu’aurait pu faire sa mère quand elle faisait des caprices petites. Même si la situation n’est pas totalement similaire, elle trouve le geste qui va tout changer. Le soir, lorsqu’ils vont se coucher ensemble tout semble normal. Mais voilà qu’il ne se réveille pas. Chisé s’inquiète et va trouver comment l’aider. Cela va lui demander beaucoup d’énergie ce qui va la plonger dans une profonde fatigue. Etrangement, elle reconnaît un ancien ennemi, Cartaphilus. La personne lui ressemble toutefois le garçon apparaît fragile, sensible et perdu. Pourquoi? Cette interrogation va lui rester à l’esprit même 2 jours après son réveil. De toute façon, il faut agir rapidement car deux jeunes dragons ont été capturé. Un va être vendu aux enchères au plus offrant. Chisé insiste pour participer contrairement à Elias. Elle connait les dragons et se sent proche d’eux. Alors quand l’animal va muter et prendre le mana de tous les magiciens et sorciers de la salle des ventes. Elle sait quelle seule peut sauver tous les gens présents. Pour cela, aucun moment d’hésitation pour mettre en péril sa vie.

Voilà un tome assez dense car on passe d’une aventure à une autre. Pas le temps de souffler et nous voilà emporter dans la tornade des rebondissements. Chisé est forcément au coeur de chacun. Etre une slay vega attire bien des convoitises et des ennuis également. Mais la gentillesse, la douceur et la tolérance de la demoiselle lui permettent de créer des liens et de s’en sortir à chaque fois. Puisqu’elle est là pour les autres, les autres sont aussi là pour elle. Koré Yamazaki renforce la présence de la magie, du fantastique et de l’étrange. Grâce au collège avec magicien et sorcier, on découvre qu’il y a d’autres personnes qui ont des compétences spécifiques. Et ils se rassemblent pour apprendre, collaborer et se soutenir en cas de problème. Pourquoi Elias ne fait pas parti de cette structure? Veut-il garder Chisé que pour lui? Trois nouveaux champs des possibles viennent de s’ouvrir pour la suite avec le retour du méchant, le vol des dragons et cette école. La mangaka a vraiment de la suite dans les idées car elle arrive à captiver le lecteur à chaque fois sans le laisser et le surprendre. Même si la relation entre Elias et Chisé déroute surtout quand ils dorment ensemble. Que va t’il se passer entre une mineur et un être millénaire avec un crâne de crocodile sur la tête et un corps indéfinissable? Nous en saurons plus dans la suite.

Un tome qui se dévore d’une traite sans que l’on a le temps de s’ennuyer.

L’avis LesblablasdeTachan : « On sent bien que la mangaka essaie un peu de rameuter tout le monde dans ce tome et de recentrer l’intrigue sur Chise. Ainsi, je n’ai pas été surprise à la fin, de voir ses pouvoirs continuer à se développer aussi bien dans ses rêves avec Cartaphilus qu’avec le dragon qu’elle cherche à aider. Cela donne un tome plein de réflexion mais aussi d’aventure, avec une ambiance chargée, parfois pesante et stressante, mais qui donne furieusement envie de lire la suite. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s