Trace – Tome 3 – Kei Koga

Mano veut retrouver le coupable qui a assassiné toute sa famille. Quelqu’un a tout fait pour étouffer l’affaire. Et maintenant, il va jouer avec les nerfs du chef des experts de la scientifique. Qui?

L’ancien professeur de la soeur de Mano et Mano se retrouvent à l’occasion. Ensemble, ils mènent l’enquête de leur côté pour connaître la vérité. Maintenant, ils ont une information qui n’est pas négligeable : les noms des trois élèves qui harcelaient le grand frère. Il va falloir récupérer l’ADN de Yûsaku Sabo, Hiroki Dan et Daisuke Nizuma. Chaque chose en son temps. Ils ont violée sa soeur et un l’a mis enceinte. Pour trouver le coupable, il va trouver les éléments de preuve. Mano va déjà faire un petit voyage pour rencontrer le médecin qui a fait l’autopsie de sa soeur. « Voilà quelque chose que j’ai prélevé sur le corps de votre soeur ». Il lui donne des villosités choriales ce qui va lui permettre d’avoir l’ADN du foetus. Et comme il a le cordon ombilicale de sa soeur, il pourra plus facilement avoir les données. Cette motivation, il l’a met aussi au service des enquêtes. La mère de Kazuma Yoshioka, 18 ans vient à la police car son fils n’est pas rentré depuis 2 mois. Elle commence vraiment à s’inquiéter. Le début de l’enquête se fait avec le témoignage d’une de ces amie, Sayaka Yagi. Il est mort et son corps a été brulé. Comment inculpé les adolescents coupable de cela? Plus de corps, plus de preuve? Si on sait chercher, des vérités vont se dévoiler. D’ailleurs, sur une autre enquête, des preuves vont raconter une autre histoire, une qui concerne personnellement Mano. Daisuke Nizuma est retrouvé mort le lendemain où il l’a rencontré. Ce n’est pas un hasard. Et on a retrouvé un gant plein de sang et il correspond à la famille de Mano. Qui chercher à le provoquer?

Contrairement aux deux précédents tomes, ce tome 3 est plus intense et tendu. On est au coeur d’un mystère où un jeu de chat et de la souris se met en place. Mano a le pouvoir d’analyser des éléments physiques pour confondre des coupables. Mais en face de lui se trouve un homme qui à le pouvoir au sens politique des choses. Il peut faire classer des affaires et même tuer des gens sans rien risquer. Alors Mano a t’il une infime chance de pouvoir trouver celui qui a tué sa famille? Quelqu’un va jouer avec lui en le narguant. Il est à la fois troublé par cela et intrigué. Il ne va pas se laisser faire. Toutefois, on sait que sa marge de manoeuvre est minime. A t’il un autre choix que de laisser tomber? Bien entendu, seulement il va devoir accepter de perdre quelque chose. Pour l’instant, on ne sait pas quoi exactement. Notre personnage va devoir garder son sang froid au travail. On le surveille. Tous les soupçons se dirige vers Hiroki Dan, directeur du bureau des enquêtes. Est-il possible de mettre sa culpabilité aux yeux des autres? Kei Koga rajoute aussi des éléments d’explication technique sur les analyses dans les laboratoires. La fiction croise la réalité pour mieux piquer la curiosité du lecteur. Nous sommes intéressés car on veut savoir ce qui peut se passer après. Indéniablement, nous allons nous plonger dans la suite pour espérer avoir des réponses.

Une suite audacieuse et passionnante qui se dévore d’un coup.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s