Merde j’ai fait une bd – Petit Pied

Le quotidien, les animaux, la nature… en voilà des sources d’inspiration. Petit Pied pose un regard plein de cynisme sur ce qui nous entoure. Prêt à rire ?

On commence la bd sur une page blanche. Pas vraiment car un étrange bonhomme nous parle : « Trop classe de commence par une page blanche ». C’est une façon de nous préparer à l’univers graphique que l’on va découvrir par la suite. Si l’on devait la définir, on dirait assez sommaire. Ici on ne parle pas de nuance dans les couleurs, de la précision dans les détails, la recherche dans les fonds… Tout ça, on le met sous le tapis. Nous sommes dans une autre dimension plus direct, moins glamour et plus amusant. D’ailleurs, en cas de doute le premier gag est un personnage qui vomit son café dans sa tasse. Tout n’est pas aussi cash. Il y a des choses plus subtiles et mignonnes comme un éléphant qui ne peut pas rentrer dans une case au vu de son imposante présence. Il en faut au moins 4.

On passe au-dessus de la simplicité car au final on rit de bon cœur. Vous serez même parfois pris au dépourvu tellement vous ne vous attendiez pas à cette chute. Le bonus est que vous pouvez partager votre lecture avec vos enfants qui comprendront les blagues. Un ouvrage intergénérationnel, génial non ?  D’ailleurs, vous pourrez lancer des sujets de conversions très philosophiques. Par exemple sur cette phrase non tirée des annales du bac : « Vous n’êtes peut-être pas seul dans l’univers mais vous êtes seul dans votre vie ». Vous avez 1h00 pour débattre de cette idée. Sinon, vous aurez un rappel des prises de judo, que grâce à votre ami le couteau vous pourrez être riche, vous développerez vous connaissance sur les astres… Mais vous bénéficierez d’une vraie leçon d’humanité pour favoriser vos relations à autrui, avoir des amis, connaître l’amour… ou pas. On va dire que c’est aussi une leçon de vie où l’espoir est à prendre avec des pincettes humoristiques comme « Aime-toi toi-même […] parce que je ne le ferai pas pour toi » ou « J’adore la vie. Désolé j’aime bien l’humour ». Une dérision et de l’absurde qui saura trouver son public. On se fait cueillir par la truculosité imprévue face à la dérision improbable. Pourquoi résister ?

Dites oui au comique, au bizarre à l’originalité et laissez-vous aller. Du moins, un peu comme Petit Pied pour vous dire : Merde j’ai lu cette bd et en plus j’ai aimé.

2 réflexions sur “Merde j’ai fait une bd – Petit Pied

Répondre à noctenbule Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s