Les enquêtes polar de Philippine Lomar – Tome 2 – Le braqueur des coeurs – Dominique Zay, Greg Blondin et Dawid

Quand on lui demande de l’aide, Philippine ne refuse jamais. Surtout si c’est pour aider une adolescente victime de son mal-être qui veut se suicider. Il est de hors de question de laisser le scélérat qui a abusé d’elle s’en tirer.

Une jeune fille fait appel à Philippine Lomar. Lorsqu’elles se rencontrent dans un parc, elle lui explique que sa grande soeur veut se suicider suite à une peine de coeur. Un garçon assez mal attentionné a abusé d’elle et celui lui a détruit l’estime d’elle-même. Comme elle est grosse, forcément elle n’intéresse pas les garçons. Alors quand un fait attention à elle, elle a envie d’y croire d’espère, même s’il est très entreprenant. Puis très vite, elle comprend que ce n’est pas sa personne qui l’intéresse mais quelque chose qu’elle peut avoir. Son père s’occupe de la sécurité d’un site où est stocké la nourriture pour les Resto du coeur. Elle va lui donner le code d’accès à l’endroit en particulier et il va pouvoir tout voler. Après, il ne lui porte plus aucun intérêt. La culpabilité commence à la ronger. Comment a t’elle pu bien croire que l’on pouvait l’aimer comme elle est? Et elle va décevoir son père d’avoir si mal agit. Une seule solution à cela, la mort. Après au moins, elle sera tranquille et tout le monde sera tranquille. Philippine Lomar refuse une tel constat et va changer la donne. Ce petit gars qui se croit le plus fort avec son rasoir. Seulement voilà, il a peut-être la force toutefois il n’a pas l’intelligence. Notre jeune détective sait prendre la balle au bond et sait rendre justice. Grâce à ces amis, ce prétentieux n’est pas prêt de recommencer.

Dominique Zay reprend sa plume pour une nouvelle enquête de son héroïne Philippine Lomar. Une nouvelle fois, il rend les lettres de noblesse au genre du polar. L’adolescente d’à peine 14 ans s’est déjà ce qu’elle fera une fois qu’elle sera grande : détective. Par conséquent, pour être excellente adulte, elle s’exerce déjà adolescente. Et puis c’est l’occasion aussi de cultiver son réseau qui pourra toujours se montrer utile. L’originalité repose aussi sur le lieu où se déroule l’histoire. Ce n’est pas Paris, Bordeaux ni Marseille mais Lille. Oui, cette ville du Nord qui a gagné en popularité ces dernières années. Dans ce tome, on va même aller à Roubaix et évoquer le magnifique musée la Piscine. Le scénariste aborde avec beaucoup de pédagogie le mal-être adolescent surtout lorsqu’on est différent. On peut être influençable à des moments dans sa vie. Cela amène souvent à des idées bien sombres de ne pas avoir résister à des gens manipulateurs. La parole peut changer les choses. On voit aussi une mère célibataire sourde et muette qui échange avec sa fille. Une autre différence rarement visible et qui pourtant a tout autant sa place que les entendant. Impossible à montrer en dessin la langue des signes? Pas du tout. Greg Blondin a tout simplement dessiné des instants de geste en teintant la bulle en noir. On peut faire les choses intelligemment. D’ailleurs, il met aussi dans cet album des clins à la culture populaire comme « Olive et Tom ». Le trio d’artiste nous propose une aventure qui se lit avec enthousiasme d’une traite. Aucun doute que les jeunes vont prendre goût au polar. C’est une chance qu’il y a un troisième tome. 

Tenez-vous bien les crapules, Philippe Lomar ne vous laissera pas faire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s