Monster Délice – Tome 2 – Un coeur d’or – Raphet, Dos Santos et Hachmi

Faire et partager des gâteaux sont des moments rares de complicité. Et parfois au détour d’une commande et d’une préparation il peut se passer des choses incroyables. Voulez-vous savoir quoi?

Hanna est toujours en cuisine et prépare des gâteaux avec passion. Elle n’est pas toute seule. Chris l’aide. Et il s’applique sur une grande sculpture assez fragile. Et voilà que le sol se met à bouger et son travail se détruit. Est-ce Théo qui a encore fait une bêtise? Pas du tout, c’est Otso qui a bien grandi. « Désolé pour cette arrivée. euh… fracassante ». Une discussion entre amis s’impose au bureau ovale. Il voudrait passer une commande. En effet, c’est bientôt la St Valentin mais chez les Méga-rocs, le groupe de géants célibataires, on ne fête pas vraiment cet évènement. « Chaque année, à la date fatidique on se réunit à Fridgebottom pour renouveler leur serment ». Après leur voeu de célibat, ils partagent un moment autour de gourmandises un peu sèches. Seulement cette année Otso voudrait changer la donne avec un délicieux gâteau contrairement à d’habitude. Peut-on refuser cette commande? « Un goûter pour 23 géants, c’est comme préparer un goûter pour 230 humains ». Hanna accepte de rendre des gens heureux en réalisant ce mille crêpes géant. Maintenant, il ne reste plus qu’à trouver le moyen de faire? C’est une chance que dans le coin on trouve un volcan et son dragon… Il reste à finir ce géant gâteau et préparer la journée monstrueuse. Pour que tout se passe bien, les êtres prétentieux devront révéler leur vrai nature. Pour les autres, l’amour et l’amitié confirmeront être les piliers de leur bonheur.

C’est quand même bien malin de mélanger l’univers fantastique et celui de cuisine. Au premier abord, on pourrait dire que ce n’est pas trop possible. Toutefois, dès le premier tome nous avions été charmé et la suite conserve cet émerveillement. Ainsi on trouve des monstres de tout genre assez attachants dont la plupart sont très gentils et mignons tout plein. Et surtout on nous donne d’appétissantes recettes de cuisine que l’on peut reproduire à la maison. Comment les enfants pourraient résister à ces propositions? Ils peuvent seuls ou avec des adultes prolongés l’expérience de la lecture en satisfaisant son estomac. Et comme la réalisation du gâteau n’est pas pour des géants, on peut se contenter des proportions normales. La potion magique pour démultiplier les produits avait l’air pourtant très intéressante. On n’a pas le temps de s’ennuyer en tournant les pages. Car entre la réalisation d’un incroyable gâteau et montrer la vraie valeur des gens cela prend du temps, de l’énergie et de l’imagination. Une compétence chimérique que Sylvain Dos Santos et Mariam Hachmi exploitent à ravir pour satisfaire son jeune lectorat. Le dessin enfantin de David Raphet emmène facilement dans ce monde drôle et cocasse. Sans oublier la force des couleurs chaleureuses et pops de Yecine Errahal. Un quatuor de talent qui sait nous charmer.

Une suite audacieuse et drôle qui plaira autant aux plus jeune qu’aux plus grands.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s