Polly et les pirates – Tome 3 – Le trésor du roi – Ted Naifeh

Qui dit trésor dit forcément pirate. Et un trésor perdu attise l’appétit des plus vils et malfaisants. Polly sera-t-elle à la hauteur pour leur faire face ?

N’est pas pirate qui veut. Ce n’est pas Polly qui dira le contraire. On l’a enlevé pour reprendre les rênes de sa mère sur les mers. La pauvre petite, elle croyait avec eu une maman d’une grande classe. Son papa adoré lui aurait menti ? Elle a fui pour retrouver son pensionnat de bonnes jeunes filles. Seulement voilà, la dernière fois quand elle a quitté le bateau pirate, elle a raconté son histoire à qui voulait l’entendre. Quelle nunuche. Il faut tout dire pour protéger son honneur. Et elle ouvert sa bouche une fois de trop en révélant l’histoire à qui il ne fallait pas. Le fils du roi des pirates veut cette carte. Pour cela, il est prêt à tout. Il menace l’enfant de 12 ans qu’il dira partout qu’ils sortent ensemble. Mais s’il fait ça, elle ne pourra pas faire un mariage honorable. Elle accepte de trahir un homme qui a toujours été gentil avec elle. Arrivera t’elle à se pardonner une telle trahison ? Trouvera t’elle un moyen de changer la donne ?

Elle est bien gentille notre héroïne, la Polly. Mais sa jeunesse et sa méconnaissance du monde, lui font faire des choses immorales. Elle préfère trahir la confiance d’un homme gentil que risquer de perdre sa précieuse honorabilité. Quand une femme est un bien de valeur qui s’achète, il serait bête de risquer de la faire baisser sur le marché. Surtout lorsqu’il y a de la concurrence. Notre héroïne ignore bien cela car on lui a dit que c’était normal. Le fait de savoir que sa mère était une cheffe pirate ne l’incite à pas trop réfléchir. C’est plus rassurant de s’attacher à une autre image et c’est plus facile. Quelle belle image aussi de la société qui préfère toujours des messages très simplifiés voir absurdes si cela leur permet de dire que le problème se sont les autres. Ted Naifeh joue avec cette opposition pirate = méchant et fille en pension = gentille.

En réfléchissant qui aurait été croire que la mineure dans un internat surveillé pourrait papillonner avec un pirate ? Polly n’est pas totalement nigaude. Elle a un peu de moral sur la valeur de la trahison et dénonciation qui sont innés à l’être humain. La lecture d’un livre pourrait changer la donne ? La suite de l’aventure nous en dira plus.

Une suite dans la dynamique des tomes précédents qui donne envie d’aller jusqu’au bout. Jusqu’où les carcans de la société peuvent manipuler l’esprit d’une enfant ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s