Monster Allergy – Tome 16 – Tempête à l’horizon – Centomo, Artibani et Nardo

La pluie diluvienne qui tombe est le signe qu’un gros problème va pointer le bout de son nez. Zick et ces amis vont tout faire pour contrer le danger. Vont-ils y arriver ?

Moog Magister est très heureuse. « Les gaiga-monsters sont prêts à revenir parmi nous ! ». « Une brèche s’est enfin ouverte dans la prison de pierre au fin fond des entrailles de la Terre… » Le sans nom commence à sortir et la mer se réveille. Pluies torrentielles, tempêtes, ouragans… sont des signes qui ne trompent pas : quelque chose d’horrible va arriver. Zick sent grâce à son don que cela arrive et vite. Il va falloir qu’avec son équipe, ils aillent faire face. Mais difficile pour lui d’y arriver car le tuteur majeure Deputy-Deth le fait surveiller par un lapin fou dangereux pendant que lui surveille sa mère. Mme Barrymore est une femme pleine de ressource. Elle fuit par la fenêtre de la salle de bain pour retrouver son fils, transmettre son don à Elena et retrouver son mari. Un combat s’annonce et elle n’est pas certaine de pouvoir s’en sortir. Heureusement que Zick et ces jeunes amis dompteurs sont là car ils vont trouver le moyen de contrer ce monstre. L’union fait toujours la force. Est-ce pour autant la fin des ennuis ?

On s’attendait à une scène de combat extraordinaire avec les jeunes et expérimentés dompteurs face à des monstres plus horribles et cruels les uns des autres. Mais pas tout de suite, car il fallait que les plus vieux se remettent un peu en forme de leur isolement dans les oasis. Et bien les scénaristes, en ont décidé autrement. Vous saurez tout dans ce seizième épisode. La bestiole sort des tréfonds du sol avec en boss Moog Magister qui est très colère. Il veut détruire déjà la ville des monstres pour tout détruire après. Et bien non, des gentils se dressent sur le chemin, unissent leur force et change la donne. D’un seul coup, les deux ennemis sont anéantis. Que faisaient les adultes pendant ce temps-là ? Ils fuyaient tranquillou. Tout est bien qui finit bien. Toutefois, est-ce que cela ne va trop vite en besogne ? Je trouve que oui. En plus, il n’y a aucun mort et aucun blessé. Je sais bien que c’est une bd jeunesse néanmoins ce n’est pas choquant d’aborder ce sujet. Même Disney se le permet dans Star Wars et consort. Le tuteur majeur qui a été vraiment méchant est puni et il choisira son châtiment. N’est-ce pas une vision manichéenne un peu trop simplifiée et idéalisée ? Faut-il féliciter la référence à Harry Potter avec ce clin d’oeil « Pour tous, il a toujours été celui-dont-le-nom-ne-peut-être-prononcé-même-par-erreur » ? Est-ce la fin de tout nouveau danger et d’un nouveau départ pour les dompteurs ou ont-ils juste affronter le premier gaiga-monsters avant d’autres arrivées ? Une seule façon de le savoir en lisant la suite.

Une suite passionnante qui se dévore d’une traite. Jusqu’où les scénaristes vont-ils nous emmener ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s