Une aventure vers l’île au trésor – Katherine Pancol et Lespeli

Enzo et Paloma comblent leur ennui avec une aventure. Ils ne vont pas avoir le temps de dire ouf avant de revenir paisiblement chez eux. Voulez-vous savoir pourquoi?

« Pff, qu’est-ce que qu’on pourrait faire… » Paloma à une idée, pourquoi ne pas prendre un livre? Elle choisit « L’île au trésor » de Robert Louis Stevenson. Assise aux côtés de son frère et de leur chien, ils sont aussitôt immergés dans l’histoire. Les voilà à bord d’un bateau. Le chien Pipo ne se sent pas très bien. Le mal de mer lui réussit assez mal. Ce qui n’empêche pas d’être accueilli très chaleureusement par Jim Hawkins. Un jeune marin à bord de ce bateau. Il a un secret à leur confier. Le capitaine lui a donné une carte qu’il faut qu’il garde précieusement sinon il servira de pâté aux requins. Quand il veut la montrer à ces nouveaux amis, il constate qu’elle a disparu. Panique à bord. Les trois compères le rassurent en lui disant qu’ensemble ils vont la retrouver. Et c’est ce qui va se passer mais pas là où ils pensaient. Long John Silver et de pirates complotent à bord pour s’approprier le trésor. Il se fera prendre et ainsi tout finit bien pour tout le monde.

Katherine Pancol poursuit sa série en emmenant Paloma, Enzo et Pipo au coeur de livres marquants dans le monde de littérature. Cette fois-ci, elle choisit le grand classique : « L’île au trésor ». Ce qui surprend au début, c’est que nos personnages arrivent sur un bateau en pleine mer. Cela ne surprend personne de les voir arriver comme par magie, ni de leur tenu et encore moins de leur couleur de peau. Bien au contraire, le jeune héros vient à leur rencontre, tout penaud, tout sourire. Et sans rien savoir d’eux, il leur confie un grand secret. Au final, on ne devrait pas lui faire confiance car il dit tout à n’importe qui. D’ailleurs, c’est tellement confidentiel que Long John Silver va lui voler sa carte. Mais ensemble, les enfants trouvent le vilain et le font condamner. Qu’il est beau de mettre le monde des bisounours un peu partout. Les gentils gagnent et les méchants sont punis. Du côté graphique, Lespeli nous propose un très jolie univers, coloré, chaleureux, dynamique. C’est un plaisir de regarder l’album. Et il va titiller la perception du jeune lecteur car il doit trouver à chaque double page un hérisson. Une autre façon de s’approprier l’ouvrage. Très malin. Au final, la lecture reste en demi-teinte. Peut-être que certains auront la curiosité de lire l’oeuvre originale et se rendront compte du fossé entre les deux versions.

Un petit livre qui ose parlé de littérature même si tout se déroule dans un monde rose, tout mignon.

2 réflexions sur “Une aventure vers l’île au trésor – Katherine Pancol et Lespeli

Répondre à noctenbule Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s