Les 4 As – Tome 42 – Mission Mars – Georges Chaulet et Jacques Debruyne

Les 4 as ne refusent jamais d’aider leurs amis. Et quand on leur propose de vivre une aventure extraordinaire, ils acceptent de bon coeur. Mais certaines personnes vont se mettre sur leur chemin.

Le milliardaire William S. Contanbank annonce à la télévision dans une conférence de presse un voyage vers Mars. Il montre la maquette du vaisseau spatial qui impressionne tout le monde. A la question : « L’équipage est-il sélectionné?  » l’homme répond en souriant en disant qu’il a déjà fait sa sélection mais il n’en dira pas plus. Lastic reçoit un appel de leur ami peu de temps après son annonce. Il a quelque chose à leur annoncer. Les 4 As sont sélectionnés pour le voyage. L’enthousiasme se trouve au rendez-vous presque pour tout le monde. Il y a de quoi être impressionné quand la fine équipe arrive sur place. Des fusées gigantesques, des tenues assez spécifiques et une organisation particulière. Une première fusée partira et la seconde quelques jours plus tard. Tout aurait pu bien se passer si les terribles docteur Hargnon et le colonel Ostrogoth n’étaient venus mettre le chantier comme à leur habitude. « Vous ne n’avez pas invité, mais j’irais quand même sur Mars…. HAHAHAAAA! ». Arrivés sur Mars, ils se lancent à la découverte de cette planète encore inexplorée. Qu’elle ne fut pas leur surprise quand ils font la connaissance de petits hommes verts. Des êtres à part qui les accueillent avec gentillesse et bienveillance, pour la plupart. A chaque problème sa solution même si tout le monde n’en ressort pas satisfait.

Lire les 4 As est une façon de voyager dans le temps. Bonjour structure classique avec des casse biens dessinées, des bulles assez grosses, des personnages très clichés et une histoire assez capilotractée. Quatre adolescents avec des caractères très marqués. Un scientifique qui ne pense qu’à la science et qui analyse tout sous cette angle. Un jeune homme pragmatique qui essaie de temporisé toutes les situations. Le gros qui ne pense qu’à manger. Et enfant la fille qui ne se préoccupe que de son apparence, n’est pas très intelligente et qui a souvent peur. Un ensemble d’héros solidaires mais qui manquent cruellement de personnalité vraisemblable. Est-ce que l’on peut reprocher vraiment cela malgré plus de 42 tomes? J’ose car je ne prévois pas de lire toute la série. En sachant comment sont les personnages principaux, on sait qu’il ne faut pas s’attendre à un scénario recherché. On passe sur l’absence de réalisme du voyage vers l’espace. On zap également le comportement des supers vilains qui sont aussi méchants que bêtes. Faut-il alors s’attarder sur la rencontre avec des petits hommes verts qui parlent la même langue que ces humains? Pourquoi ne pourraient-ils pas être vert et intelligents? Au moins Georges Chaulet les imagine plus brillants que certains de ces compères. On peut trouver des points positifs dans cette bd. Cependant je n’ai pas envie de renouveler l’expérience de relire des aventures de ces quatre amis stéréotypés. Un vent de modernité a soufflé sur la bd depuis avec des enfants plus normaux rencontrant des soucis réalistes.

Pour rencontrer des marsiens, je vous invite à faire d’autres lectures.

10 réflexions sur “Les 4 As – Tome 42 – Mission Mars – Georges Chaulet et Jacques Debruyne

  1. Pingback: Challenge lecture 2019 – 250 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

  2. J’en possède toujours quelques uns, mais dans les premiers. Après, ça devenait lourd, toujours la même chose. C’est le chien Oscar, mon préféré et Doc, parce qu’il lisait tout le temps !

    Il est vrai que les méchants sont souvent plus bêtes que méchants.

      • je trouve ça très réducteur de donner cette vision des gens même dans les années 70. Une fille et une potiche et un gros qui ne pense qu’à manger. En plus une cinquantaine de tome publiée, i’m shooking 🙂

      • Je suppose qu’à l’époque, ça passait comme une fleur, la preuve, je ne m’étais jamais posée la question, prenant le tout au second degré. Maintenant, c’est pas très malin de continuer ce genre de « réduction » des personnages mais je suppose que c’est pou rester dans la ligne, la bédé un peu lourde à prendre au 3ème degré… allez, au 42ème !

      • Au moins au 42eme degré 🙂 Je n’offrirai jamais ce genre de bd à des enfants. J’essaie déjà d’offrir des bd avec des héroïnes à des garçons et ça coince.
        Je cherche des bd sur Mars, c’est pourquoi j’ai lu ce tome. J’ai un Yoko Tsuno aussi. Même époque, même vision? On va voir. Heureusement que le personnage principale est une femme.

      • J’ai lu Yoko aussi, mais elle prendra le dessus sur les deux mecs, alors qu’au départ, pas prévu ainsi.

        Les personnes restent tout de même dans leur « cercle », avec des camions pour les gamins et des poupées pour les filles, si tu en sors, oulàlà, la cata ! Bien que j’ai toujours préféré les légos/playmobil aux poupées, mais j’avais des barbies (le cliché !!!!).

        On n’évolue pas, le garçon doit être viril, doit être un homme, se comporter en mec, même s’il a 6 ans et qu’il chouine, on lui dit de ne pas faire comme les filles.

      • Je n’ai toujours pas fini le tome de Yoko Tsuno tellement je trouve cela ennuyant à lire. Je l’ai prêté à chouchou qui aime les bd classiques, lui aussi à trouver ça long à lire.
        Je trouve dommage que pour une fois qu’une femme est l’héroïne, elle reste encore quiche. Et que comme c’est une bd pour enfant, il faut tout expliquer car sinon personne ne va comprendre. Et ces garçons plus fort et raisonnable face aux filles chouineuses, insupportable. J’explique souvent à mes neveux que les filles peuvent faire comme les garçons. Mais quand ils jouent au foot contre les filles, elles perdent toujours. Alors c’est la preuve que les garçons sont les plus forts. Que dire??? Je poursuis mes efforts, ne sait-on jamais 🙂

  3. Pingback: Bilan culturel – Novembre 2019 | 22h05 rue des Dames

Répondre à noctenbule Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s