Requiem pour le rêve américain – Noam Chomsky

Depuis des années Noam Chomsky analyse la société et ose prendre la parole. Sa réputation n’est plus à faire. Mais ses discours ne sont pas au goût de riches industriels. Il veut croire à un possible rêve américain pour tous.

Le fameux rêve américain est-il vraiment mort? Mais a t’il vraiment déjà existé à un moment? Une société plus égalitaire peut-elle être l’avenir des Etats-Unis? Noam Chomsky veut y croire. Toutefois cela ne peut se faire sans des changements de fond très importants. Une question très importante se fait entendre : est-ce que les plus riches accepteront de gagner un peu moins. La réponse semble évidente. Car depuis des décennies, l’objectif des grands patrons d’industrie est d’amasser toujours plus d’argent. Ce qui veut dire que rien n’est possible? Détrompez-vous, comment avait fait auparavant les esclaves, les mineurs, les travailleurs exploités sur les chaînes? Ils ont fait grèves, ils ont protester, ils ont oser dire non. Et malgré la précarité de leur situation, les casseurs de mouvement, ils ont obtenu plus de droit, de considération et de liberté. La culture de la consommation à outrance, la disparition des syndicats, l’individualisme fait que les luttes deviennent difficile. La précarité devient de plus en plus important parfois les gens sont obligés de cumuler trois boulots juste pour payer le loyer et acheter le minimum comme nourriture. Ainsi il faut toujours le juste équilibre de l’effondrement. La nouvelle de Donald Trump ne va pas creuser encore plus la fragilité de la pauvreté?

Encore une fois, Noam Chomsky ne garde pas sa langue dans sa poche. Il dénonce, il prouve, il démontre et cela ne plaît pas à tous le monde. Parfois, on le considère même comme un communiste car il veut montrer l’importance du citoyen landa dans une société. Tout ne doit pas reposer sur une classe riche et aisé d’où le sous-titre « Les dix principes de concentration de la richesse et du pouvoir ». La spécialité de l’auteur est sa façon d’écrire. Il explique de façon compréhensive des concepts compliqués. Ce livre peut détonner par rapport à ces autres ouvrages mais c’est bien normal. C’est l’adaptation du documentaire du même nom, bâti sur des entretiens avec le linguiste réalisé par Peter D. Hutchison, Kelly Nyks et Jared P. Scott. La puissance de la réflexion se fait entendre tout de même. Mais si vous ne connaissez pas le chercheur, je vous invite à débuter par cette petite mise en bouche pour comprendre les passions de l’auteur et son style. Attention, vous risquez de développer votre esprit critique. Et étonnamment vous trouverez des similitudes avec des choix de politique économique et sociale en France.

Une lecture intéressante qui incite à se replonger dans un livre de Noam Chomsky.

2 réflexions sur “Requiem pour le rêve américain – Noam Chomsky

  1. Pingback: Challenge lecture 2019 – 200 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: Bilan culturel mai/juin/juillet 2019 | 22h05 rue des Dames

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s