Des coccinelles dans des noyaux de cerise – Nan Aurousseau

Quand vous lisez le titre : « Des coccinelles dans des noyaux de cerise » à quoi cela vous fait penser? A des coccinelles qui se trouvent dans des cerises? Qu’au coeur des noyaux si vous les cassés vous trouvez un étrange animal à points? Au final, c’est peut-être juste un prétexte à pousser votre curiosité à se plonger dans un roman noir? Qu’en dites-vous?

En effet, ce roman n’est pas traité de jardinerie où vous pourrez en découvrir plus sur les cerisiers et les coccinelles. Ici, on ne fait pas dans la dentelle et la délicatesse. Nan Aurousseau nous fait rencontrer son personnage principal : François. Un homme assez malin qui connaît des combines pour voler de l’argent. Grâce à cela, il a gagné un bon pour un séjour dans la prison de Fresnes. Dans sa cellule, il va partager son espace avec Medhi, un cador du grand banditisme. Très vite, ce criminel lui fait comprendre qu’il ne joue pas dans la même cour. Un comportement qu’il va lui faire payer chère à sa sortie. Ce bandit aime tant sa femme que François va lui apprendre la souffrance émotionnelle. Il n’a pas l’air méchant mais sous les apparences ce cache un esprit machiavélique. Ce n’est pas parce qu’il sculpte des coccinelles dans des noyaux de cerise qu’il est un enfant de choeur. D’ailleurs un gendarme a souhaité le rencontrer car étrangement de nombreuses femmes avec lesquelles il est sortie ont été retrouvées mortes. Quelle drôle de coïncidence. Aucune preuve ne permet de l’incriminer. Maintenant, il vit avec sa grosse le temps de préparer un gros coup et reprendre la route vers de nouvelles rencontres et aventures.

Crédit Image : ANDERSEN ULF/SIPA

Nan Aurousseau m’a bien eu avec son personnage. Un repris de justice qui tente de reprendre sa vie en main, c’était plausible. Sauf qu’il est assez instable François. L’auteur l’a écrit pourtant dès la première phrase du roman : « Un loup dans la jungle, voilà ce que je suis ». Le prétexte est qu’il a grandi dans le ventre de sa mère morte, maintenue en vie juste pour finir le terme de sa grossesse. Un signe que le destin allait être en partie funeste pour ceux qui l’entoure. Je m’attache quand même un peu à lui quand il tente de se remettre sur le chemin du vol grâce à un stratagème où tous les feus de signalisation seraient verts dans Paris. Une occasion en or de faire un casse. Mais cette histoire est juste la partie immergée de l’iceberg. Derrière ce masque ce cache un homme solitaire, cruelle et sans pitié. Plus les pages se tournent plus nous tombons dans les parties sombres du criminel. Bienvenus dans le monde d’un sociopathe, où l’empathie n’a pas sa place. Et comme il est malin, il pourra tailler la route avec de l’argent. Par contre, si quelqu’un lui pose la question pourquoi il garde une montre qui ne fonctionne pas, il comprendra trop tard que c’était la question de trop à poser dans sa vie. Vous avez compris l’état d’esprit qui vous attend en rencontrant François?

Vous le croyez juste malintentionné? Un simple voleur à la sauvette? Vous découvrirez un être sans coeur et sans pitié qu’il ne vaut mieux pas croiser sur son chemin. Alors si la descente dans un cerveau de criminel vous tente, évoluez au fur et à mesure dans ce roman et admirez les quelques coccinelles taillées dans des noyaux de cerises laissés par-ci, par-là.

L’avis d’Abrideabattue : « Ne boudez pas votre plaisir. Lisez les oeuvres complètes de Nan Aurousseau et vous verrez la réalité d’une autre couleur. »

4 réflexions sur “Des coccinelles dans des noyaux de cerise – Nan Aurousseau

  1. Pingback: Challenge lecture 2019 – 100 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: La PAL 2019 | 22h05 rue des Dames

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s