Le chemisier – Bastier Vivès

Sous le chemisier ne se cache t’il pas la femme? Séverine se sent très différente depuis qu’elle porte un chemisier en soie. Et les regards des hommes se veulent rempli de désir pour elle. A t’elle trouvé l’accessoire qui lui donne confiance en soi?

Séverine vit depuis un moment avec son copain, passionné de jeux vidéo. Entre ces cours, elle garde des enfants. Son quotidien se rythme entre la fac, les examens à passer, les soirées avec les amis et le boulot de nounou occasionnel. Mais un soir en gardant Eva, quelque chose va tout chambouler. La petite s’étant gavée de bonbons toute la journée, lui vomit dessus. Son chemisier est tout sale et malodorant. Le père qui rentre de soirée plus tôt que prévu prend le relai. Il lui donne aussi une chemise en soie blanche de sa femme afin qu’elle puisse rentrer toute propre. Elle lui promet de lui rendre la chemise bientôt. Mais au contact de la soie sur sa peau, il se passe quelque chose. Et quand elle va dans la rue, le regard des autres changent à son attention. Le chemisier sublime son corps et le désir des hommes. D’ailleurs, son professeur lui mettra une bonne note à son oral pour lui proposer plus tard une partie de jambe en l’air. La séduction lui donne des envies de sexes et elle va coucher avec un parfait inconnu. Le bonheur est-il dans un chemisier de soie?

Bastien Vivès ne s’interdit aucun sujet même si cela risque de faire polémique. Avec son trait fin et léger, il raconte un court moment dans la vie d’une jeune femme. Comme à son habitude, on retrouve une jolie jeune femme avec une poitrine voluptueuse qui affole bien entendu les hommes. Un tissus moulant et leur imaginaire fait s’envoler leur pénis. Mais elle reste maîtresse de son corps et de ces désirs. Elle choisit avec qui elle va assouvir ces nouveaux besoins. Une occasion pour le dessinateur d’exprimer son sens de la mise en page dans les scènes érotiques. Il parle aussi du changement de mentalité d’une femme de 20 ans qui se cherche encore et qui ne sent pas épanouie ni dans son couple, ni dans sa famille et ni dans ces études. Le contact du tissus et le regard des autres lui donne l’impression d’être une autre ou est-ce une façon de se révéler à soi même?

Un roman graphique simple, concis, osé tout en étant très suggestif qui devrait séduire les amateurs de sensualité assumée.

En voir plus chez Casterman

4 réflexions sur “Le chemisier – Bastier Vivès

  1. Pingback: Challenge lecture 2019 – 100 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: Bilan culturel de Février 2019 | 22h05 rue des Dames

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s