Giacomo C – Retour à Venise – Tome 2 – Le maître d’école – Griffo et Jean Dufaux

Giacomo a repris le chemin de la Sérénissime sous de nouveaux hospices. Son comportement a changé et cela intrigue ces anciens compagnons d’aventures. A t’il vraiment renoncé à ces anciennes aspirations?

 

La tranquillité de Venise est remise en question. Des malfrats sévissent partout et choisissent avec précision leur cible. Quelque chose se trame et Giacomo veut connaître les dessous de cette histoire. Pour cela, il doit confirmer sa place comme agent pour la Cuarenta Criminale. Pour rassurer ces supérieurs, il va même arrêter ces anciens partenaires lors d’un cambriolage. Personne ne comprend se revirement. Giacomo est au service d’un grand ponte et ce dernier a des idées bien malfaisantes. Alors pour retrouver sa liberté d’aventurier libertin, il va monter un fin stratagème. Le jeu est risqué mais si tous les dominos tombent, une nouvelle vie va s’ouvrir à lui. La République toute entière est en péril alors il faut mettre fin aux agissements du maître d’école. Et ce n’est pas lui qui va se salir les mains avec cette tâche, un protecteur de va ville viendra à la rescousse, épée à la main. Alors enfin, il pourra de nouveau repartir à ces aventures illégales et séduire toutes les belles femmes qu’il croisera.

Après quinze tomes et quinze ans autour du personnage de Giacomo Casanova, Griffo et Jean Dufaux avaient décidé de s’arrêter. Environ dix ans plus tard, sous l’impulsion Jacques Glénat, les deux amis conviennent de redonner vie à leur personnage. D’autant plus que la passion pour Venise et leur séducteur reste intacte. Pour justifier son absence, on apprend juste qu’il est parti pendant 5 ans en Grèce et en Turquie. Mais pour l’instant nous ne savons ce qui s’est passé. Dans le premier tome Giacomo aide un noble a accédé à un statut très élevée dans la hiérarchie de la ville. Le deuxième tome se veut la suite de cette aventure qui va se conclure par un happy end tout en séduction. Le scénariste nous montre la malhonnêteté, la manipulation des gens du pouvoir. Par chance, notre héros, quitte à paraître pour un traitre, va se débarrasser de tous les encombrants. Malgré une stratégie assez recherchée, nous ne pouvons pas dire que le suspens était au rendez-vous. Tout se passe comme on s’y attendait, sans surprise. Griffo conserve son style très classique et figé. Il n’est pas certain que ceux qui ne connaissent pas la série tombe sous le charme.

Les passionnés qui avaient suivi pendant 15 ans les aventures de Giacomo seront ravies de retrouver leur charmeur. Mais les autres risquent d’être déçus d’un classicisme qui a fait son temps.

Lire mon avis sur le tome 1

 

Une réflexion sur “Giacomo C – Retour à Venise – Tome 2 – Le maître d’école – Griffo et Jean Dufaux

  1. Pingback: Challenge lecture 2018 – 250 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s