Bonjour l’angoisse – Mes années lycée – Lucile Gomez

Le lycée et le baccalauréat a passer, voilà de quoi stresser. Mais il ne faut pas pour autant oublier les premières fois et l’amitié. Mary Stone même si elle adore râler à rencontrer Plume, une amie aussi pétillante que brillante. Prêt à monter dans la delorean pour vous plongez dans vos souvenirs de lycée?

 

Marie-Pierre déteste son prénom. Alors elle s’est rebaptisée Marie-Stone. Plus tendance et moins traditionnel. Le lycée, quel galère au quotidien surtout qu’il faut écouter, prendre des notes et passer des examens. Pour parler de tout cela, rien de mieux qu’un journal intime pour se lâcher et laisser sa créativité prendre le pouvoir. Quel plaisir de critiquer les parents qui sont toujours sur son dos ou ces repas de famille où l’on mange trop. Par chance, sa meilleure amie Plume est son rayon de soleil. Tous les jours, elle garde le sourire et reste positive quoi qu’il en soit. Et quand les garçons débarquent et affolent leurs hormones, elles finissent toujours pas se retrouver car les garçons ils passent mais les amies eux restent. Puis, le soutien n’est pas négligeable car il va falloir réussir son bac et savoir que faire après. Voilà une question bien compliquée. D’autant plus que le monde qui les entoure ne semble pas tourner si rond.

Comment ne pas tomber sous le charme de ce duo d’amies créé par Lucile Gomez? Ces adorables adolescentes ravissent les lecteurs de Phosphore depuis un moment. Et elles raviront les adolescentes qui vont se retrouver dans leurs aventures. D’ailleurs, même le lecteur adulte saura faire appel à ces souvenirs. La dessinatrice met toute imagination pour raconter sur deux pages un moment dans la journée de Mary-Stone. Déjà, la bd se lit à l’horizontale et comme c’est un journal intime, le fond est avec des petits carrés tel un cahier de notes. Chaque page devient un défi créatif pour surprendre le lecteur et correspondre à l’humeur de la demoiselle. Feutres, crayon de couleurs et stylos se mélangent pour un rendu tout en bonne humeur. Car il ne faut pas oublier, on rigole et on sourit en tournant les pages. De l’humour et aussi de la réflexion comme cet échange autour des jeux pour filles et garçons : « Demande toi : « Ce jouet nécessite-t-il que l’enfant se serve de ses parties génitales? Si la réponse est non, alors c’est un jouet mixte. Si la réponse est oui, alors malheureusement ce jouet n’est pas pour les enfants ». Un mélange homogène entre quête de soi et critique de la société.

Une lecture qui se dévore de la première à la dernière page avec le sourire au coin des lèvres.

 

bonjour-l'angoisse-2

2 réflexions sur “Bonjour l’angoisse – Mes années lycée – Lucile Gomez

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s