Chat-bouboule – Tome 1 – Chronique d’un prédateur de salon – Nathalie Jomard

Avoir un chat à la maison est déjà une aventure en soit. Mais quand en plus, il est en surcharge pondérale et qu’il n’est pas très malin, il faut s’attendre à être spectateur de choses étonnantes. Nathalie Jomard va partager ces moments singuliers avec son adorable félin.

Nathalie Jomard n’a pas besoin d’aller trop loin pour trouver l’inspiration pour réaliser ces bandes dessinées. Ces enfants, ces grumeaux comme elle dit, lui ont permis de montrer la face cachée de la vie de famille qui n’est pas toujours de tout repos. Alors quand vous avez des jeunes enfants pleins d’énergie et un gros matou tout mou. Vous savez vers quoi aussi dresser votre curiosité. Vers cette grosse boule de poil surnommé tendrement : chat-bouboule. Car même s’il n’est pas très actif, il a de la suite dans les idées, même si le résultat se trouve catastrophique. Et quand les enfants s’y mettent, alors on ne peut craindre que le pire. Comme cette fois où le petit dernier a fait pipi dans le collier en plastique du matou.

Aucun doute que les propriétaires de chat se retrouvent dans les loufoqueries de la bestiole. Qui n’a jamais lu un livre ou un magazine avant que le matou décide de dormir dessus quand ce n’est pas dormir sur vous quand vous êtes bien installés dans votre lit. Parfois même, il pousse le vice jusqu’à mettre son trou du cul en face de votre vue. Quel coquin (pour ne pas dire autre chose). Mais malgré tout cela on les aime les chats même s’ils ont parfois l’esprit tordu. D’ailleurs Nathalie Jomard le montrera très bien quand elle se dessine avec le comportement d’un chat. J’ai beaucoup aimé quand elle se met dans un carton trop petit pour elle. Un vrai toc de matou, vouloir rentrer dans un contenant trop petit pour eux. Si vous voulez en savoir plus, je vous laisse regarder des vidéos de chat consacrées à ce sujet. Il n’en manque pas.

Une petite bande dessinée qui se dévore d’un trait. Drôle et léger avec un dessin tout en rondeur qui facilite la lecture. Au final même si chat-bouboule est casse-pied, on l’adore quand-même.

Un grand merci à Pativore qui m’a offert cette bd que je voulais lire sans qu’elle le sache. Trop forte Pativore 🙂

Lire l’avis de Pativore : « C’est léger, malicieux, amusant. Si vous êtes déprimés (on ne sait jamais, retour de vacances, pas de vacances…), c’est une petite lecture idéale dans laquelle vous pourrez piocher un éclat de rire de temps en temps. »

L’avis de Malecturothèque : « Cette BD ravira tou.te.s les amoureuses et amoureux des chats, cela ne fait aucun doute. J’adore les chats, et même si les miens ne font pas forcément les mêmes bêtises, j’ai lu ces anecdotes avec plaisir, trouvant à l’occasion des similitudes avec mes félins. »

BD semblable : Putain de chat

5 réflexions sur “Chat-bouboule – Tome 1 – Chronique d’un prédateur de salon – Nathalie Jomard

  1. Pingback: Challenge lecture 2018 – 200 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

  2. Oh, je ne savais pas que tu voulais lire cette BD mais c’est le genre de livres jolis et agréables à avoir et à lire 😉 Ravie de t’avoir fait plaisir 🙂 Et merci pour le lien, je rajoute le tien aussi à mon billet 😉

  3. Pingback: Chat-Bouboule de Nathalie Jomard – PatiVore

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s