Bergères guerrières – Tome 1 – La relève – Jonathan Garnier et Amélie Fléchais

Perdu dans les landes, un village résiste encore. Les jeunes bergères sont formées à devenir des guerrières. Montées sur leur bouc, les demoiselles apprennent à être prête pour affronter tous les ennemis possibles.


4ème de couverture
Voilà maintenant dix ans que les hommes du village sont partis, mobilisés de force pour la Grande Guerre. Dix ans qu’ils ont laissé femmes, enfants et anciens pour un conflit loin de chez eux… La jeune Molly est heureuse car elle peut enfin commencer l’entrainement pour tenter d’entrer dans l’ordre prestigieux des Bergères guerrières : un groupe de femmes choisies parmi les plus braves, pour protéger les troupeaux mais aussi le village ! Pour faire face aux nombreuses épreuves qui l’attendent, Molly pourra compter, en plus de son courage, sur Barbe Noire, son bouc de combat, mais également sur l’amitié de Liam, le petit paysan qui rêve aussi de devenir Bergère guerrière – même si ce n’est réservé qu’aux filles…


Ce que j’en ai pensé?
Molly est trop heureuse du haut de ses dix ans. Elle va pouvoir enfin intégrer l’ordre des Bergères Guerrières. Des femmes courageuses, téméraires qui sont prêtes à tout pour défendre leur village. Elles ont du s’organiser quand les hommes sont partis en guerre. Maintenant, elles veillent, elles forment et transmettent leur savoir. Tir à l’arc, épée, armes blanches… tout y passe et les demoiselles y mettent de bon coeur dans l’apprentissage. La petite chose assez drôle c’est le fait qu’un garçon va intégrer la fine équipe. Une première qui montre la détermination de l’enfant et l’ouverture de cet ordre uniquement féminin. Il va devoir apprendre comme tous le monde. Et son aide sera nécessaire car une ombre plane sur la tranquillité du village.

Une histoire pleine de passion et de fougue avec des enfants enthousiastes. Le garçon est attachant. Il n’a pas de bouc comme le reste des jeunes filles mais un chien géant. Quelques indices nous disent que cet animal à quelque chose de particulier. Nous en saurons plus dans le prochain tome. Je ne doute pas que ce duo étonnant va jouer un rôle car la chose qui arrive sur le village à l’air énorme. On savait que quelque chose avançait avec la présence grandissante des rats présents aussi sur la couverture. Le cadre est posée avec ces formatrices et formateurs braves et ces fillettes pleine d’envie. Le dessin plein d’énergie nous guide dans cette découverte. Le graphisme rappelle les peintures des pays froids. Un vrai régal pour les yeux.

Une aventure palpitante avec de l’amitié, des défis, des rencontres étonnantes dans des décors pleins de verdure. Une lecture jeunesse à mettre entre toutes les mains.

2 réflexions sur “Bergères guerrières – Tome 1 – La relève – Jonathan Garnier et Amélie Fléchais

  1. Pingback: Bilan du mois culturel de mai 2018 | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: Challenge lecture 2018 – 150 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s