Dîner avec Edward – Isabel Vincent

Parfois après un drame, on rencontre des personnes et notre monde change. Isabel a rencontré Edward à la suite du décès de sa tendre épouse et entre eux est né une amitié particulière. A partir de la première soirée, la vie prendra une nouvelle saveur. 


4ème de couverture
La porte s’ouvrit brusquement, laissant apparaître un grand monsieur âgé, ses yeux souriant tandis qu’il me prenait la main et m’embrassait sur les deux joues. « Ma chérie ! Je vous attendais. »

Afin d’apaiser une amie installée loin de New York et de son père nonagénaire, Isabel accepte d’aller dîner avec Edward, dévasté par la récente disparition de son épouse. Journaliste, la quarantaine,, Isabel traverse aussi une crise : à peine débarquée dans la Grosse Pomme, elle assiste impuissante au naufrage de son mariage. Mais ce qu’elle ignore, c’est qu’Edward possède d’époustouflants talents de cuisinier, alliés à un sens de l’humour sans faille et à une solide philosophie de l’existence. Pour son hôte, le vieil homme repasse derrière les fourneaux. Et l’invitation ponctuelle devient un rendez-vous régulier, l’occasion pour les deux âmes en peine de reprendre goût à la vie, et foi dans les bienfaits d’un verre de martini !


Ce que j’en ai pensé?
Ce petit roman est une bouffée de bonne humeur. Isabel vit une situation de couple difficile. Le quotidien est un vrai calvaire. Edward vient de perdre l’amour de sa vie. Ce nonagénaire lui a fait la promesse de continuer à vivre. Rien ne prédestinait ces deux personnes à se découvrir. Excepté une personne commune qui leur a conseillé cette rencontre. Autour d’un bon repas les langues se délient. Un lien finit par se créer. Ils se rencontrent de plus en plus, s’écrivent, se téléphonent. Isabel décide alors de changer les choses pour découvrir le bonheur. L’histoire d’amour entre Edward et Paula la touche et l’inspire. Ainsi tout va bien aller pour elle. Edward prend de l’âge et devient plus fragile toutefois le coeur y est toujours. C’est gentil, mignon et pleins de bons sentiments. Dommage que l’histoire ne soit pas plus travaillée et nuancée.

Une lecture qui saura vous mettre en appétit et vous mettre de bonne humeur.

L’avis de Bricabook : « Dîner avec Edward fait effectivement du bien en ces temps de grisaille, c’est un petit éclat de soleil, mais assez fugace. J’aurais aimé que l’idée de départ s’envole. Sans doute aurait-il fallu sortir d’autres ingrédients du frigo pour que le roman ait plus de palette de goûts ? »

L’avis de Pativore : « Dîner avec Edward peut sûrement devenir un livre doudou pour de nombreux lecteurs ! »

tous les livres sur Babelio.com

7 réflexions sur “Dîner avec Edward – Isabel Vincent

  1. Pingback: Challenge lecture 2018 – 150 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: Bilan du mois culturel de mai 2018 | 22h05 rue des Dames

  3. Pingback: Dîner avec Edward d’Isabel Vincent – PatiVore

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s