Père et fils – Tome 5 – Mi Tagawa

Depuis que Shiro a rencontré un autre petit garçon de son âge, il a beaucoup changé. Son père se rend compte qu’il grandit vite et il est très fier de lui. Va-t-il devoir modifier son style de vie pour le bonheur de son fils ?


4ème de couverture
Torakichi, apothicaire ambulant, passe la majeure partie de son temps sur les routes pour rendre visite à ses clients. Résultat, il n’a quasiment jamais vu son fils de trois ans, Shiro… A la mort de sa femme, il prend une décision qui changera sa vie : celle d’emmener le petit garçon avec lui sur les routes ! Mais si Torakichi est incollable sur les plantes médicinales, il n’y connaît rien aux enfants et est loin d’être un père modèle…
Pourquoi Shiro pleure-t-il ? Pourquoi se réveille-t-il en pleine nuit ? Entre les soucis du quotidien et son travail éreintant, le jeune papa est complètement dépassé. Les aléas du voyage et les rencontres diverses l’aideront-ils à renouer le lien perdu avec son fils ? Laissez-vous attendrir par le duo père-fils le plus improbable du manga ! Mi Tagawa décrit avec une grande délicatesse les joies et les peines de ses héros hors du commun.
Avec son trait fin et minutieux, l’auteur nous entraîne dans un voyage à travers le Japon traditionnel. Quelle que soit l’époque, la paternité s’apprend à petits pas !


Ce que j’en ai pensé ? 
A la fin du tome 4, j’avais envie de savoir si le petit Shiro se remettrait de la séparation de son copain, Koma. Ce n’est pas facile mais il y a un moyen pour qu’il reste en contact. Il faut apprendre à écrire et ils s’enverront des lettres via l’oiseau de l’herboriste. Le lien qui s’est créé permet de se renforcer. Et puis, c’est une expérience qui a permis à Shiro à s’affirmer et prendre plus confiance en lui. Son père est étonné et surpris. Surtout, quand le petit garçon lui annonce qu’il a envie d’aller à l’école pour apprendre. Comment faire avec son métier qui demande de toujours se déplacer ? On en apprendra plus dans le tome suivant.

Ce tome est l’occasion d’en savoir plus sur le passé de Torakichi. On sait maintenant comment il a rencontré la belle Shiori et comment il est devenu herboriste itinérant. Ainsi on retrouve les deux autres herboristes, jaloux de Torakichi. Ils se connaissent depuis l’enfance. Mais au final, ils s’apprécient bien malgré leurs caractères bien différents. J’apprécie beaucoup les retrouver car ils sont très attachants derrière leurs mauvaises humeurs. Ils aident aussi leur ami dans son rôle de père qui n’est pas évident et qui reste un apprentissage au quotidien. En plus, le papa a reçu une offre d’emploi qui se refuse bien difficilement. Que va-t-il faire ?

Une histoire encore touchante entre un père et un fils qui apprennent à se connaître et à s’aimer. Mais le travail itinérant est difficile à concilier avec l’éducation du petit homme. Des décisions vont devoir être prise. Mais lesquelles ?

2 réflexions sur “Père et fils – Tome 5 – Mi Tagawa

  1. Pingback: Challenge lecture 2018 – 100 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: Objectif série bd – 2017 – 2018 | 22h05 rue des Dames

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s