Au secours ma mère débarque sur Facebook – Carles Ponsi

Votre pire cauchemar est devenu une réalité. Votre mère débarque sur Facebook. Vous hésitiez à devenir son ami mais vous n’aviez pas le choix d’accepter. Prêt pour une aventure humaine haute en J’aime? 


De quoi ça parle? 
Presque tous les jeunes sont connectés sur Facebook. Alors pourquoi le troisième et quatrième âge ne pourraient-ils pas y être aussi? Lui aussi, il a encore un esprit jeune. Mais l’apprentissage et la compréhension des réseaux sociaux n’est pas très facile à appréhender. Comment fonctionne l’ordinateur? Qu’est-ce qu’un virus? Comment maîtriser la souris et la webcam? Qu’est-ce que des sites de rencontres? Pas facile d’expliquer tout cela à une mère très aimante. Alors lorsqu’elle se créée un compte sur Facebook, vous n’avez le choix de l’accepter. Et cela, au risque d’avoir des photos de vous, bébés, les fesses à l’air. Le bonheur de la maman n’a pas de prix. En plus, elle a découvert un nouveau monde. 


Ce que j’en ai pensé? 
Il n’y a pas de doute que Carles Ponsi a puisé dans son quotidien pour raconter des petits moments de vie. Lorsqu’on grandit avec l’ordinateur et le numérique, c’est facile et évident. Mais lorsqu’on est d’une génération antérieur, l’apprentissage est un peu plus compliqué. Par chance, ces personnes sont souvent très motivées pour apprendre. Des choses qui nous paraissent logiques ne leur sont pas du tout. Alors bien entendu, cela créer des situations cocasses. L’auteur admet que lui aussi se fait dépasser par des enfants qui n’oublions pas apprennent maintenant le codage à l’école. Au final, très vite on vient un peu dépasser par l’évolution rapide de la technologie. Alors pourquoi ne pas en rire?

Le dessin pique un peu la rétine au début avec ces formes très rondes, très grosses et des couleurs assez sombres.Les fans de Bob l’éponge devrait être ravis car on retrouve un graphisme assez similaire sans les teintes flashy. On finit par s’y faire et on se laisse guider par la succession des blagues, plus ou moins convenues. Plus d’une situation vous rappellera l’avoir déjà vécu ou que l’on vous l’a déjà raconté. Ce n’est pas à mourir de rire cependant c’est distrayant un moment.

Un moment de lecture sympathique qui nous met face à la technologie, son évolution et nos limites. Alors pourquoi ne pas en rire? 

Au secours ma mère débarque sur facebook, Carles Ponsi, Kramiek, humour

5 réflexions sur “Au secours ma mère débarque sur Facebook – Carles Ponsi

  1. Pingback: Challenge BD – 4ème édition | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: Challenge lecture 2017 – 250 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

  3. J’aime pas les dessins, mais je me suis marrée à lire les gags et je me laisserais bien tenter ! Heureusement, mes parents ne vont pas sur les réseaux sociaux et ma mère doit penser que la souris est pour le chat… mdr (j’exagère un peu).

  4. Pingback: Bilan culturel de septembre 2017 | 22h05 rue des Dames

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s