Décomposition – J Eric Miller

Jack n’était pas un chic type. Mais son corps comme les autres, au bout de trois jours va héberger des insectes qui vont le dévorer de l’intérieur. Il faut juste trouver où déposer le cadavre qui commence à embaumer le coffre de la mustang. Une destination inconnue attend la conductrice. Allons lui tenir compagnie.


4ème de couverture
C’est un conte de fées qui commence mal, très mal. L’histoire d’une fille un peu paumée qui voulait croire au prince charmant. La voilà avec un cadavre dans le coffre de sa Ford Mustang, l’arrogant Jack, le prince changé en crapaud. La décomposition est en marche, à mesure que s’écoulent les heures. Et elle n’a plus qu’une seule idée en tête désormais : rejoindre Seattle au plus vite où l’attend George, son autre prince, celui qu’elle n’aurait jamais dû plaquer. Et comme dans tous les contes, il y aura des rencontres : un flic soupçonneux, d’autres paumés, et même une poule, une vraie, qui refuse de se transformer en bonne fée et préfère picorer les yeux de Jack. Mais jusqu’où notre serial lover compte-elle aller ? Car plus elle roule, moins elle est sûre de pouvoir remettre le compteur à zéro.


Ce que j’en pense? 
Beaucoup de femmes aimeraient rencontrer leur prince charmant. Mais on le sait bien, il n’existe pas. Tout comme la gentille et godiche princesse comme on peut en trouver dans les Disney. D’ailleurs, notre conductrice est la victime de l’idéalisation de l’amour et du couple. Elle l’aimait tout entier avec son pénis. Il l’a forçait à faire des expériences sexuelles qu’elle n’appréciait pas beaucoup. Pour le garder prêt d’elle, elle était prête à tout. Puis un jour, elle a décidé de lire ce qu’il écrivait et qu’il lui interdisait de découvrir. Il ne l’a jamais vraiment aimé. Impossible de rester sur cette situation. ll n’y a qu’une seule chose à faire. Vous pensez tout de suite qu’elle va le quitter et faire sa vie ailleurs? 

Ben non. Comme elle vivait à la Nouvelle Orléans, elle n’avait pas de pic à glace. Toutefois, elle a trouvé autre chose pour mettre fin à cette situation. Un truc qui pique, un coeur, un peu de colère et l’affaire est dans le sac. Bon après, il faut s’occuper du cadavre. Par chance, un ouragan va venir faire le ménage de la scène de crime. Elle ne peut pas lâcher son amoureux n’importe comment. Il faut qu’elle parle avec lui, le touche, caresse son pénis… L’odeur commence à se faire puis très vite voilà que des bestioles commencent à apparaître. Elle s’y connait en décomposition, elle a fait un peu d’étude la fille. Alors on a le droit à de grandes descriptions de corps qui se décompose petit à petit et on pourrait presque sentir les odeurs. Je vous conseille de ne pas lire ce livre avec un bon gâteau ou une bonne boisson. Par moment, c’est un peu dégoutant. 

Un roman noir avec une femme comme personnage principal ce n’est pas courant. Très vite, on se rend compte qu’elle n’est pas très équilibrée. J’ai apprécié tourner les pages pour savoir jusqu’où allait sa folie et comment elle allait se débarrasser du corps. J’ai trouvé drôle le moment où elle va acheter un dvd porno gay pour découper les yeux pour les mettre sur le cadavre. Il avait un oeil un peu abîmé car une poulette avait un peu faim. Une scène très atypique et montre l’appétit de la volaille. Elle voulait que son amant soit toujours présentable. Puis le comment reste toujours en suspens. L’auteur, lui non plus ne savait pas comment terminer son histoire et a décidé de ne pas la terminer. C’est à nous de savoir comment elle va gérer son désespoir face à la non-existence du prince charmant. J’ai trouvé cela assez dommage et cela m’a laissé sur ma fin. 

Une idée originale qui tourne autour d’une femme et de la décomposition d’un corps. Petit à petit le corps pourri et la réalité du monde lui vient à l’esprit. Dommage que la fin ne soit pas au niveau du reste de l’histoire. 

 

Une réflexion sur “Décomposition – J Eric Miller

  1. Pingback: Challenge lecture 2017 – 250 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s