Le buveur d’encre – Le buveur de dictionnaires – Eric Sanvoisin et Olivier Latyk

buveur-de-dictionnairesOn lui avait bien dit qu’il ne fallait pas le faire. Mais la curiosité est une chose que parfois il est bien difficile de résister. D’ailleurs Odilon n’a pas résister et il va falloir l’aider pour aller mieux. Prêt pour l’aventure? 

Odilon passe presque tout son temps avec sa chérie Carmilla. Ils aiment partager des lectures avec leur paille d’amoureux mais parfois ils font ensemble des mots croisés. Ces moments de partage les rapprochent. Mais voilà qu’un mot leur échappe. Le seul indice qu’ils ont est qu’il commence par SA. Odilon va prendre un dictionnaire pour trouver la réponse. La gourmandise va alors lui prendre la main et l’inciter à respirer un mot. Le mot de trop qui va mettre le fouilli dans ces mots et dans sa tête.

Carmilla a pris peur et elle va demander de l’aide à son oncle. Même si ce dernier était pris dans sa poésie, il a écouté et c’est rendu compte de la dangerosité de la situation. Il faut l’emmener voir un spécialiste et très vite. L’orthopailleur, M. Chamot a la solution et sait comment l’aider.

J’ai été surprise de retrouver Draculivre qui aimait la poésie car dans Le buveur d’encre qui écrivait des mots d’amour. Car il ne savait pas écrire et là, il sait comment faire et s’y prend même de passion. Sinon, j’ai bien aimé retrouver les personnages qui sont passionnés de lecture. Ils aiment lire, écrire et partager. Le dictionnaire n’est pas l’énnemi des enfants mais devient un allier dans la recherche. Il aide à comprendre le monde qui nous entoure même si parfois la gourmandise d’en aspirer vient au passage.

J’aurais bien aimé en apprendre plus sur le fameux docteur qui a une maison avec pleins d’objets insolites dont on nous fait la description mais qui est assez peu illustrée. Le petit plus se trouve à la fin avec uns histoire rédigé par une classe de CE2. Ils ont imaginé une suite à des aventures de nos héros suite à l’avalement de la définition d’un mot. C’est important d’impliqué les futurs lecteurs dans les romans.

Un petit livre sympathique qui montre l’importance de mots.

 

 

Une réflexion sur “Le buveur d’encre – Le buveur de dictionnaires – Eric Sanvoisin et Olivier Latyk

  1. Pingback: Challenge lecture – 200 livres dans l’année | 22h05 rue des Dames

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s