Autoportrait du XXème siècle – Pascal Bonafoux

51C57AQYW4L._SX344_BO1,204,203,200_

L’homme a toujours eu le besoin de se représenter. Alors c’est sans étonnement que l’on découvre que les plus grands artistes se sont essayés à l’autoportrait. Pascal Bonafoux propose un échantillonnage des artistes du 20ème siècle.

Pline l’Ancien rapporte que des artistes grecs, dès le IVème siècle avant l’an 0, se sont auto-représentés. Chose assez drôle lorsqu’on sait que le mot n’apparut dans le dictionnaire qu’en 1950. Un genre qui ne pouvait être identifié faute de vocabulaire qui pourtant existait. Depuis, tous les grands artistes se sont peints de Dürer à Picasso, de Poussin à Van Gogh.

Le premier auto-portrait daterait de 1450 par Jean Fouquet qui signe un panneau de bois de son effigie. La représentation est vraiment miniature car il a la taille d’une médaille.

Jean FOUQUET Tours, vers 1415 - 1420 - Tours, entre 1478 et 1481 Autoportrait vers 1450 Email peint sur cuivre D. : 0,06 m.

C’est la peinture de Dürer, faîtes en 1500 qui est considéré comme le premier autoportrait en peinture. Le peintre se représente comme le Christ.

albrecht-durer-autoportrait-xl

Nicolas Poussin, réalise sont portrait en 1650 car personne ne pourrait mieux réussir que lui. Il rajoute même un texte en latin, langue de l’église, langue de l’éternité.

Nicolas_Poussin-autoportrait-1650-Louvre

Parfois, il y a quelques anecdotes sur ces portraits. Par exemple en 1931, Victor Brauner se peint avec un oeil énucléé. Sept ans plus tard, lors d’une soirée qui dégénère un tesson de verre touche son oeil et le perd. Son portrait devient fidèle à son nouveau visage.

brauner-autoportrait

Helene Schjerfbeck s’est peinte en autoportrait durant 60 ans. On peut voir une évolution dans le rapport à soi assez surprenante.

7_Autoportrait-tache-rouge-200

01

 

 

 

 

 

 

 

« Se mirer, c’est affronter l’être et sa fonction. L’oeil étonne le voir. » Paul Valéry.

Ce livre correspond à ceux de la même collection avec des pages qui s’ouvrent permettant de donner plus de place aux peintures et photographies. De ce fait, il a assez peu de textes et beaucoup de citations. C’est un livre de mise en bouche. Cela permet de donner quelques bases sur des artistes contemporains sur un siècle entier. Mais si vous voulez vraiment connaître l’évolution des auto-portraits, le pourquoi du comment, la perception du spectateur, de la société de consommation, il a falloir se diriger vers un livre plus complet. D’ailleurs, l’auteur en a déjà écrit un. Sympathique comme lecture toutefois je trouve le contenu trop léger même pour des enfants.

Si vous souhaitez découvrir un grand panel d’oeuvre de grands noms, ce petit livre est idéal. Mais si vous recherchez vraiment quelque chose de rechercher et profond, je vous conseille de vous dirigez vers autre chose.

http://www.ina.fr/video/2570069001

Une réflexion sur “Autoportrait du XXème siècle – Pascal Bonafoux

  1. Pingback: Mon auto-challenge – 200 livres en 2015 | 22h05 rue des Dames

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s