Ancien malade des hôpitaux de Paris – Daniel Pennac

102118830Gérard Galvan suite à une rencontre, décide de raconter un évènement qui a changé sa vie, il y a 20 ans de cela. Un soir, il était de garde aux urgences du CHU Postel-Couperin. Un homme annonce «Je ne me sens pas très bien» et à partir de là tout va s’effondrer.

Après de nombreuses heures aux urgences, il reste un homme qui attend tranquillement. Quand Gérard Galvan souhaite l’aider, il va s’effondrer sur le sol en prononçant : «Je ne me sens pas très bien». Il va tout faire pour l’aider mais le plus gros problème est de pouvoir identifier ce qu’il a. Ventre qui gonfle, changement de couleurs, difficulté de respiration… les symptômes se succèdent et ne se ressemblent pas. Aider par ces confrères spécialisés, ils vont aider comme ils peuvent cet homme. Mais bon, il survit à la grande surprise de tous et le débriefing de ce patient va finir en apothéose, surtout pour notre docteur Galvan. Il rêvait tellement de cette belle carte de visite et était tellement fier de son métier, tout comme son père, son grand-père… Et là, il a rencontré le client de trop qui lui a permis de faire une révélation.

Comme d’habitude, quel plaisir de lire du Pennac qui sait si bien écrire. On pourrait croire l’histoire toute simple et sans intérêt mais voilà que le talent de l’auteur se fait. Impossible de poser le livre sans l’avoir terminer tellement que le récit est captivant et drôle. La scène du prout géant qui permet au patient se de libérer et celle de l’urine qui coule à grand flot faisant déraper le brancard tout juste huilé qui envoi valdinguer les médecins affolés est à se tordre. Tout comme les références à cette fameuse carte de visite qui permet de faire rêver le médecin à son futur professionnel, du moins ce qu’il croyait en début du roman. Il pense à la police qu’il va utiliser et surtout à la qualité du papier. Mais ce patient va changer sa vie et on va savoir pourquoi à la dernière page. Un retournement de situation bien étonnant et plaisant faisant que j’ai refermé le roman totalement satisfaite, le sourire au coin des lèvres.

Encore une belle découverte de Pennac qui montre l’étendu de son talent d’écriture. Alors si vous aimez l’hôpital ou pas trop d’ailleurs, prenez la direction de se roman qui se lit avec facilité et plaisir. Il serait dommage de passer à côté. Vous savez ce qu’il vous reste à faire.

Mon avis de son adaptation théâtrale

Du même auteur
Une aventure de Kamo, Tome 1 : L’idée du siècle
Kamo et moi  
Journal d’un corps
Kamo, l’agence Babel – Tome 3
Chagrin d’école
Le roman d’Ernest et Célestine
Comme un roman

Adaptation théâtre
L’oeil du loup
Journal d’un corps

5 réflexions sur “Ancien malade des hôpitaux de Paris – Daniel Pennac

  1. Pingback: Mon auto-challenge – 200 livres en 2015 | 22h05 rue des Dames

    • Une scène de prout ou le malade lâche une caisse énorme….
      Je crois que Pennac aime les scènes de pets car il y en avait une dans Le journal d’un corps 🙂

  2. Pingback: Ancien malade des hôpitaux de Paris au Théâtre de l’Atelier | 22h05 rue des Dames

  3. Pingback: C’est Lundi, que lisez-vous ? #1 | 22h05 rue des Dames

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s