Stupeur et tremblements – Amélie Nothomb

25642_1360864273-nothomb4ème de couverture
Au début des années 1990, la narratrice est embauchée par Yumimoto, une puissante firme japonaise. Elle va découvrir à ses dépens l’implacable rigueur de l’autorité d’entreprise, en même temps que les codes de conduite, incompréhensibles au profane, qui gouvernent la vie sociale au pays du Soleil levant.
D’erreurs en maladresses et en échecs, commence alors pour elle, comme dans un mauvais rêve, la descente inexorable dans les degrés de la hiérarchie, jusqu’au rang de surveillante des toilettes, celui de l’humiliation dernière. Une course absurde vers l’abîme – image de la vie –, où l’humour percutant d’Amélie Nothomb fait mouche à chaque ligne.

Capture d’écran 2014-12-29 à 18.51.27

Amélie Nothomb propose de nous raconter son expérience professionnel ou de son homologue de papier, dans une entreprise japonaise. L’auteure a vécu toute sa petite jeunesse dans le pays du soleil levant et plus grande elle a souhaité aller redécouvrir ce pays qu’elle aimait tant. Bienvenue chez Yumimoto, une expérience que vous ne risquez pas d’oublier.

La mentalité japonaise est bien particulière et c’est cela qui a séduit Amélie Nothomb pour aller y travailler. Mais l’enthousiasme innocent des débuts rencontre très vite une mentalité très différente de celle des occidentaux. Le travail est ce qui le plus important, même devant la famille. Peu de femmes travaillent et encore moins possèdent des postes à haut niveau. Alors lorsque elle travaille aux côtés de Fubuki Mori, elle croyait avoir un soutien, voir une amie. Mais lorsqu’elle l’a dénonce, une rivalité va débuté et la déchéance professionnelle de notre héroïne va tomber jusque dans les toilettes. Une expérience étrange mais enrichissante puisque cela a donné naissance à un livre et une auteure.

Le Japon est un pays avec une véritable culture et des règles très strictes sur le comportement. L’égalité homme/femme est en cours et cela avance très doucement. Les hommes travaillent 6 jours sur 7, rentrent tard ou dorment parfois à leur travail ou à côté et ne voient que leurs enfants le dimanche, qu’ils souhaitent consacrer au repos d’une difficile semaine. Le bonheur est une idée d’occidentale. La femme doit se marier sinon elle devient une honte pour sa famille. Elle doit avoir des enfants et tout leur consacrer du moins jusqu’à trois ans. Cela permet de mieux comprendre une certaine froideur de ces personnes qui ont pourtant du coeur, et certains l’ont prouvé.

J’adore le Japon même si ce côté très coincé et cette obsession du travail à défaut de la santé, de la famille, des enfants, de l’amitié est dérangeant. Mais c’est une autre façon de concevoir le monde et de voir des choses surprenantes. Ce choc des cultures est présenté de façon assez humoristique et les pages de ce fait se tourne avec une certaine délectation de voir la déchéance de cette femme qui va péter les plombs complètement. Un roman plus léger que d’autres ce qui fait du bien et m’a donné envie de replonger dans ces autres histoires.

Envie de partir à la découverte d’un pays radicalement différent à travers le regard d’une petite femme belge? Un livre à apprécier avec un petit thé matcha, comme là-bas, et une ouverture d’esprit qui va faire venir le sourire, car ici, c’est bien d’exprimer des émotions.

De la même auteure
Les combustibles

 

5 réflexions sur “Stupeur et tremblements – Amélie Nothomb

  1. Pingback: Mon auto-challenge – 200 livres en 2015 | 22h05 rue des Dames

  2. Je participe au challenge ‘je lis Amélie Nothomb » déjà lu celui là ! un bon moment de lecture en ayant vu aussi le film je voyais défiler les images au l-fil de ma lecture

  3. C’est avec ce roman que j’ai decouvert Amélie Nothomb. Je l’ai beaucoup aimé, il m’a donné envie de découvrir son oeuvre car c’est un auteur qui écrit beaucoup et depuis j’ai presque tout lu. J’aime toujours autant.

  4. Pingback: Stupeur et tremblements | 22h05 rue des Dames

  5. Pingback: Challenge Un livre – Un film | 22h05 rue des Dames

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s