Je vais mieux – David Foenkinos

9782070456925FS

Titre : Je vais mieux
Auteur : David Foenkinos
Editeur : Folio
Numéro : 5796
Publication : 27 mai 2014
Nombre de pages : 371

Capture d’écran 2014-10-05 à 11.19.30

4ème de couverture
«Un jour, je me suis réveillé avec une inexplicable douleur dans le dos.
Je pensais que cela passerait, mais non.
J’ai tout essayé…
J’ai été tour à tour inquiet, désespéré, tenté par le paranormal.
Ma vie a commencé à partir dans tous les sens.
J’ai eu des problèmes au travail, dans mon couple, avec mes parents, avec mes enfants.
Je ne savais plus que faire pour aller mieux…
Et puis, j’ai fini par comprendre.»

Capture d’écran 2014-10-05 à 11.19.30

 

David Foenkinos a décidé de parlé du nouveau mal du siècle : le mal de dos. Un bon prétexte pour parler de son héros et de vie avec toute simplicité et douceur. Partons à la rencontre d’un homme ordinaire et de sa maladie, ordinaire.

Le narrateur est un homme ordinaire, avec une femme, deux enfants, un boulot qui lui semble raisonnable et un couple d’amis. Puis d’un coup, alors qu’un rendez-vous professionnel important avec des japonais pointe son nez, un mal de dos horrible lui prend. Direction l’hôpital pour une radio puis plus tard une IRM. Puis les choses vont se succéder rapidement : la mort de son beau-père va engendrer son divorce, l’animosité d’un collègue va engendrer son licenciement, la femme de son ami va lui souhaiter dessus. Un passage chez l’ostéopathe puis la magnétiseuse va lui faire prendre conscience qu’il a des noeuds à dénouer pour avancer dans la vie.

Le dénouement de l’histoire peut surprendre car à force d’entendre parler de ce livre qui traite du mal de dos, j’aurais cru que c’était sujet le sujet. Mais en fin de compte, c’est juste l’histoire d’un homme qui subit sa vie et décide d’en changer parce qu’il n’a pas le choix. Il va rencontrer une femme qui va lui faire redécouvrir l’amour et la sexualité. Il a quitté le domicile conjugale, il dort dans un hôtel où le patron lorsqu’il apprend qu’il est architecte lui confie les travaux de rénovation et 50% de l’hôtel. A partir de ce moment, il va devenir quelqu’un d’autre, le vrai lui peut-être.

Le dos n’est qu’un prétexte pour faire parler d’un livre. L’histoire est légère et douce sans prétention, sans jugement. Les pages se tournent avec lenteur et qui s’apprécie comme une caresse. Si vous avez envie de vous aérer la tête et y mettre une délicate histoire d’amour, vous avez trouvé le bon ouvrage.

Une réflexion sur “Je vais mieux – David Foenkinos

  1. Pingback: Mon auto-chalenge – 200 livres en 2014 | 22h05 rue des Dames

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s