Naissance de l’Odyssée – Jean Giono

cvt_Naissance-de-lOdyssee_1494ème de couverture
En fait d’odyssée, il semble que le retour d’Ulysse à Ithaque tienne davantage de l’école buissonnière et qu’il soit plutôt hâté par l’annonce de l’infidélité de Pénélope. Mais que dire lorsque l’on vous somme de justifier une absence de dix ans ? Peu de’ chose, suggère Giono, un mensonge… Ainsi naît  l’Odyssée. Dans ces pages merveilleuses de poésie, Giono célèbre un monde où, à travers les dieux, l’homme et la nature entrent en communion profonde.

Capture d’écran 2014-01-04 à 10.04.59

 

Jean Giono pendant la guerre avait dans sa sacoche l’Odyssée d’Homère à ces côtés pour affronter l’horreur de son quotidien. En revenant chez lui, le besoin des grands espaces se combine à la passion d’une histoire qui donna alors naissance à un livre Naissance de l’Odyssée écrit entre 1925 et 1926.

Naissance de l’Odyssée fut le premier roman terminé de Jean Giono qui n’a pu être publié qu’en 1930 après le succès de son roman Colline. Dans un univers rappelant la Provence dans une Grèce antique, on pars à la rencontre d’Ulysse. Le roi d’Ithaque qui a quitté sa femme, Pénélope et son fils, Télémaque pendant 10 ans. Il voyage à la conquête de femmes pour profiter de leurs charmes. Mais voilà, un jour on lui raconte que sa femme aurait un amant. Piqué à sa vanité, il devient jaloux et décide de vérifier cela par lui-même.

Il entreprit son voyage tout en s’arrêtant à quelques bars tout de même. Tendant l’oreille à quelques discussions, il entend qu’on le croit mort. Alors il décide de contredire les hommes présents et invente alors une véritable épopée. Par chance, les dieux étaient avec lui, car les colporteurs traversent les terres et les mers racontants les fabuleuses aventures d’Ulysse. Le mythe le dépasse complètement, il n’hésite pas d’ailleurs à en rajouter des couches. Ce qui déplait fortement à Télémaque qui lui a vraiment vécu des aventures extraordinaires.

Il rentre en héros dans sa demeure et chasse définitivement sans le faire exprès, le bien aimé de sa femme. Sa vie d’avant lui manque un peu mais il est bon parfois de rentrer chez soi. Il va retrouver l’amour de sa jeunesse et une tranquillité de vie qui n’est pas sans lui déplaire. Giono ici détruit le fabuleux mythe d’Ulysse en s’inspirant d’histoires que ce héros ne serait qu’un menteur. Il utilise les codes d’écriture d’un Homère avec des airs de Pagnol. Les descriptions se font précises et parfois longue, souvent trop longue.

Une lecture très originale sur une référence de la littérature. Je me suis laissée guider par l’histoire même si certaines pages sont un peu ennuyeuses. Giono possède une imagination surprenante et l’on sent une véritable passion pour la nature. Une surprenante rencontre qui m’a donné très envie de lire l’original et de compléter un peu ma culture générale sur cette période un peu obscure pour moi.

Une réflexion sur “Naissance de l’Odyssée – Jean Giono

  1. Pingback: Mon auto-chalenge – 200 livres en 2014 | 22h05 rue des Dames

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s