Comment je suis devenu stupide – Nikola Witho et Martin Page

Unknown

4ème de couverture
– Tu veux dire, prononça lentement Ganja en mâchant des graines médicinales, tu veux dire que tu as été stupide d’essayer d’être si intelligent, que c’était à côté de la plaque, et que devenir un peu stupide, c’est ça qui serait intelligent…  » Antoine a beau être diplômé d’araméen, de biologie et de cinéma, il n’en est pas plus heureux. Et, selon lui, ce sont précisément son intelligence et sa lucidité qui lui gâchent l’existence. Aussi décide-t-il d’arrêter de penser. Il envisage d’abord de devenir alcoolique, mais, dès le premier verre, il sombre dans un coma éthylique. Il s’intéresse ensuite au suicide, mais la mort ne l’attire décidément pas. Reste l’acte ultime : la crétinisation. Loin de tout moralisme, avec humour et détachement, Martin Page pointe les contradictions contre lesquelles nous nous battons tous, pour peu que nous tentions de réfléchi.

Martin Page collabore avec Nikola Witko pour mettre en image son livre « Comment je suis devenue stupide« . Une bonne idée? J’en doute un peu, après la lecture de l’ouvrage en question.

J’ai lu le roman voilà un bon moment maintenant. Je ne me souviens plus beaucoup de l’histoire. Mais très vite la trame de l’histoire revient. Un mec se trouver trop intelligent par rapport à l’ensemble des gens qui l’entourent. Alors il décide de s’abrutir pour être heureux. Un peu prétentieux? Je vous laisse juge. D’ailleurs, lors le héros nous dit cela : « Marre d’être trop intélligent, il va devenir stupide, s’arrêter aux appriorie, ne pas chercher à comprendre, à s’enrichir, d’échanger….« .

Même quand il revient lui-même, donc intelligent. Il rencontre une ancienne amitié, un obsédé du suicide qui rate toujours. Il lui propose de fonder une école avec lui dont il sera professeur. « Je crois que j’ai inventé le dilettantisme à l’extrême. Je pense même à monter une école, apprendre aux gens à s’en foutre, à ne rien faire que ce qui leur plaît. » Le melon, tu l’as ou tu ne l’as pas.

La petite pointe d’humour me fait digérer la lecture qui se fait rapidement. Vite lu mais pas aussi vite oublier. A-t’il un impact plus important que je ne le crois? Va falloir que je relise le roman alors.

Wonderpatate

Une réflexion sur “Comment je suis devenu stupide – Nikola Witho et Martin Page

  1. Pingback: Mon auto-challenge – 180 livres en 2013 :) | 22h05 rue des Dames

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s